AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sansa Swann •• Bâtarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 16:52

Sansa Swann


❝ Draco dormiens nunquam titillandus. Let sleeping dragons lie. ❞

âge ➝ Vingt-quatre ans. date et lieu de naissance ➝ votre texte ici. occupation ➝ professeur de botanique à Poudlard. ascendance ➝ Sang-mêlé. caractère ➝ merci d'énumérer les traits principaux. patronus ➝ votre texte ici (voir ici pour liste). épouvantard ➝ votre texte ici. baguette ➝ votre texte ici.

Spoiler:
 


Mirror of Erised
Fourre-tout : Dans cette partie, vous devez réaliser une liste de tous les trucs qui peuvent caractériser votre personnage qu'ils soient utiles ou inutiles. Comme le fait qu'il fasse la collection de feuilles mortes ou qu'il soit fiancé... Vous indiquerez ici aussi si vous souhaitez une particularité mais les places sont chères. Tout ce que vous voulez, c'est toujours plus sympa d'avoir le maximum de détails possibles sur un personnage.

drink my polyjuice potion
Que pensez-vous d'Hogwarts ? votre texte ici. Que pensez-vous du fait qu'Hogwarts favorise l'obtention de baguettes pour tous ? votre texte ici. Que pensez-vous des né-moldus ? votre texte ici.



Dernière édition par Sansa Swann le Jeu 5 Jan - 22:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 16:53

sometimes I think I am a lizard


À l'ouest de l'Angleterre se trouvait une terre, peu étendue certes, mais prospère. Depuis des générations, elle appartenait à la même famille, une lignée qui avait toujours été respectée. Mais tous partageaient le secret de leur nature. Depuis leurs origines, tous étaient sorciers de père en fils, de mère en fille. Ils attachaient une importance particulière à la pureté de leur sang, lequel ne devait jamais être souillé de quelque manière que ce soit. Le seigneur qui régnait alors n'avait pas dérogé à la règle. Sa femme était une charmante Lady, une cousine dont le sang était aussi pur que le sien. Ensemble, ils avaient eu un fils, fort et robuste, qui avaient été leur plus grande fierté. Son bonheur eut été sans borne, si sa tendre épouse n'avait pas succombé à une maladie, alors qu'elle était enceinte de leur deuxième enfant. Cette tragédie toucha le maître des lieux, au point qu'il ne parvint pas à songer à un remariage, se contentant de vagues aventures.
Car, s'il avait profondément aimé son épouse, il ne put jamais se défaire de ce qui était sans doute sa pire faiblesse, son penchant pour les belles femmes. Et Arabella, jeune servante, comptait parmi celles-ci. Elle n'était que moldue, certes, mais ses charmes compensaient amplement sa vile nature. Dans les premiers temps, il résista à cette attirance. Mais la domestique, loin d'être sotte, l'avait remarqué et comptait bien en tirer avantage. Il n'était qu'un homme après tout, sorcier ou non. Elle sut si bien s'y prendre qu'il céda bientôt à ses attraits. Durant des semaines, il se persuada que tout cela n'était qu'un innocent jeu, oubliant quelles pourraient en être les conséquences, conséquences qui se manifestèrent bientôt. Car Arabella tomba enceinte, une grossesse qu'elle ne put dissimuler bien longtemps. Il se sentit dévasté par la honte. Lui, avoir déshonoré son sang, son rang, sa famille ! Tout cela était trop insupportable à ses yeux. La seule issue possible était de se débarrasser de l'enfant. La jeune servante, terrifiée à l'idée qu'il puisse user de sorcellerie contre elle, accepta de lui céder le nourrisson et de disparaître après l'accouchement, contre une somme d'argent.
Il avait prit la décision de noyer le nouveau-né à la minute de sa venue au monde. Le jour de sa naissance, il l'emporta, sans faire preuve d'aucune compassion pour les pleurs de la pauvre mère sur son avenir. Pourtant, alors que tout était parfaitement agencé, quelque chose d'imprévu se produisit. Devant la rivière, où il était supposé jeter la petite fille, son regard capta ses yeux d'un bleu intense qui semblaient le fixer. Pour la première fois, en la voyant, un sentiment de pitié étreignit son cœur. Il oublia les préceptes inculqués par sa famille, il oublia la honte que ce petit être lui apporterait et renonça à ce terrible geste.

Sansa vécut les premières années de sa vie de la manière la plus paisible que l'on puisse imaginer. Elle fut établie hors de la demeure seigneuriale, dans un petit château, propriété de son père. Une nourrice fut appelée à prendre soin d'elle. Lorsqu'elle fut en âge d'apprendre à lire et à écrire, son père engagea un précepteur à venir la visiter tous les jours afin qu'elle bénéficie d'une solide instruction. Mais l'enfant, bien qu'intelligente et vive, n'avait que peu de goût pour les études, leur préférant des jeux et de longues promenades à travers la campagne environnante.
De sa famille, elle ne savait que bien peu de choses. Elle ignorait tout de sa mère, si ce n'est qu'elle était autrefois domestique et avait quitté la région depuis bien longtemps. De son père, elle connaissait sa fonction, son importance. Elle aurait souhaité pouvoir gagner son affection, mais ne le voyait que bien peu souvent à son goût. Dès son plus jeune âge, on lui enseigna cependant quelle était sa place dans la société : enfant illégitime, il lui était interdit de prétendre au nom de son père. Toujours, son demi-frère, que jamais encore elle n'avait rencontré, aurait la préséance sur elle. Elle devait mesurer sa chance de recevoir une bonne éducation et de bénéficier de tant de confort. Mais elle ne devait jamais rien espérer d'autre.
Peu à peu, son caractère s'affirma. Malgré les domestiques qui la grondaient parfois, elle persistait à n'en faire qu'à sa tête. Mais, malgré cela et son manque de beauté, elle semblait douée pour se faire aimer des autres. Longtemps, elle connut l'insouciance de l'enfance. Mais ce bonheur n'était pas destiné à se prolonger indéfiniment. Plus elle avançait en âge, plus son père se prit à craindre qu'elle ne développe pas le moindre don pour la sorcellerie. Il avait pu tant bien que mal supporter d'avoir une fille au sang mêlé. Mais l'idée d'avoir mis au monde une cracmol lui était insoutenable. Dès l'âge de six ans, elle fut surveillée étroitement, dans l'attente d'un heureux signe. Sentant une pression nouvelle peser sur ses épaules, Sansa en perdit un peu de sa joie de vivre. Mais cette fois-ci, son père ne fut nullement déçu dans ses attentes : peu avant son huitième anniversaire, la magie qu'elle portait en elle se dévoila pour la première fois.

Ulrik avait toujours été, pour son père, le meilleur des fils. Il n'avait jamais vécu que pour obtenir son approbation et son respect. Perpétrer les traditions familiales était devenu bien plus qu'une ambition, une raison d'être. Apprendre la faute de son père lui fut pour cette raison, particulièrement douloureux. Bien que ce dernier ait réussi à lui dissimuler la naissance de l'enfant, il ne parvint pas bien longtemps à cacher son existence. Ainsi, Ulrik avait une sœur, de huit ans sa cadette. Malgré son jeune âge, il sentit peser sur ses épaules tout le poids de cette tâche sur le nom de sa famille, et la honte qu'elle ne manquerait pas d'attirer. Il en éprouva également une cruelle déception, bien plus amère que tout le reste. Était-il seulement possible que ce père, ce père tant admiré, tant aimé, ait pu se laisser aller à une telle faiblesse ? Non, jamais il ne comprendrait. Il put lui pardonner. Après tout, il était son père, et il le respectait profondément. Et pourtant, chaque fois qu'il songeait à cette demi-sœur qu'il ne connaissait pas alors, il sentait la colère l'envahir, ainsi qu'un certain sentiment de mépris pour son père, dont il ne parvenait à se défaire. Puisque sa piété filiale de l'autorisait pas à le haïr, son ressentiment se concentra sur cette enfant dont il ignorait les traits. Elle était une sang-mêlé, celle qui venait entacher le nom de sa famille. Jamais il ne pourrait tolérer une telle abomination au sein de sa propre demeure !
Et pourtant, cela se produisit. Dès l'instant où l'on fut certain que Sansa possédait des prédispositions pour la magie, elle fut arrachée à son bien-aimé foyer et conduite en ce lieu qui n'était pour elle que source de crainte. Malgré tout sa bonne volonté, son père inspirait en elle une certaine forme de peur tant il lui semblait imposant. Quant à son frère, son imagination lui avait figuré la perfection. Elle se le représentait beau, élégant et surtout, bienveillant à son encontre. Lors de leur première rencontre, il se montra d'une grande courtoisie et elle crut un instant que les choses se dérouleraient telles qu'elle les avait espérées. Mais elle se trompait lourdement. Bien qu'Ulrik n'ait jamais été d'un naturel cruel, il fit bientôt de sa demi-sœur son souffre-douleur. Sans savoir réellement pourquoi, il avait besoin qu'elle ait peur de lui, une peur panique, au point de l'éviter et baisser les yeux lorsqu'elle croisait son chemin. Parce qu'elle n'était qu'une enfant encore naïve et impressionnable, il y parvint sans peine. Ainsi, Sansa vécut ces premières semaines au château dans une peur constante. Heureusement, ses premiers cours de magie vinrent bientôt lui apporter une nouvelle source d'intérêt. Jamais elle n'oublia le jour où elle reçut sa baguette. Son père fit venir un membre de la famille Ollivander pour cette occasion. Ce fut à l'instant où une baguette la choisit qu'elle se sentit réellement sorcière.
Son père engagea un maître pour lui apprendre les rudiments de la magie. Après tout, elle n'était que sang-mêlé, on n'attendait d'elle qu'elle n'atteigne qu'un niveau à peine acceptable. Et pourtant, on se trompait. Dès les premières semaines, elle montra des capacités étonnantes. Son désir d'apprendre était tel que bientôt, les cours d'un petit maître ne lui suffirent plus. Comme il l'avait fait pour Ulrik, son père fit venir les meilleurs qu'il put trouver. Alors qu'elle lui était auparavant indifférente, il sembla éprouver un intérêt nouveau et croissant pour sa fille. Elle le perçut, et n'en fut que davantage encouragée à travailler d'arrache-pied. Plus elle progressait, plus elle prenait confiance en elle et en ses capacités. Son caractère s'affirma. Bien qu'Ulrik soit toujours pour elle source de crainte, elle n'hésitait plus désormais à lui faire face.

Étant enfant, jamais elle n'avait été considérée comme belle. Nul ne s'attendait à ce que son apparence ne connaisse de réelles améliorations en grandissant. Et pourtant, ce fut le cas. Plus les années passaient, plus elle gagnait en beauté et en charme. Bientôt, elle atteint l'âge de quatorze ans et l'on envisagea un futur mariage, chose qui ne plut guère à la jeune fille. On se mit en quête d'un prétendant pour elle, tâche qui serait bien difficile à accomplir. Une fille illégitime, et de plus au sang mêlé n'attirait guère chez les sorciers nobles. Sans doute lui aurait-il fallu abaisser ses prétentions, mais le père de Sansa aurait sans doute préféré la voir finir vieille fille que la marier à un homme au-dessous de sa condition. Une mésalliance eut été à ses yeux trop humiliant.
Les mois passèrent, puis une année complète. La situation semblait désespérée. Bien que dotée et fille de noble, rien de semblait pouvoir venir à bout de la tâche que représentait sa naissance. En plus de cela, son caractère bien trop prononcé ne faisait pas d'elle une candidate idéale au mariage. Elle ne ressemblait en rien à une jeune fille romantique attendant le prince charmant. L'amour ne représentait pour elle qu'un concept fort abstrait. Si elle ne le méprisait pas, elle ne le recherchait pas non plus. Et pourtant, comme tant d'autres, elle était destinée à en ressentir un jour la morsure.
À l'aube de ses seize ans, elle était désormais considérée comme étant une très jolie jeune fille. Depuis bien longtemps elle avait abandonné tout espoir de voir les rapports qu'elle entretenait avec son frère s'améliorer un jour. En grandissant, le mépris d'Ulrik avait été nourri par la crainte de la voir inscrite sur le testament de leur père et donc d'être délesté en partie de ce qu'il estimait lui revenir de plein droit. Si elle ne craignait plus de se trouver seule dans la même pièce que lui, elle était suffisamment sage pour savoir l'éviter autant que possible. Il en allait de même en ce qui concernait ses amis qui venaient parfois séjourner au château.
Rien ne laissait à penser que Silas, jeune noble, sorcier au sang pur, serait différent des autres. Comme les autres, il fut invité par son frère. Et comme les autres, Sansa le jugea du premier coup d’œil fort peu digne de son intérêt. Sans doute aurait-elle pu l'ignorer s'il ne recherchait pas sa compagnie. Il semblait trouver amusant de se moquer d'elle, ne semblant pas prendre ombrage du mépris qu'elle manifestait. Mais peu à peu, son attitude changea. Elle se prit à le trouver agréable, puis à aimer converser avec lui, parfois durant de longues heures. Les semaines passées firent naître entre eux de l'amitié, puis un sentiment bien plus profond. Le père de la jeune fille ne fut guère long à remarquer ce penchant qu'ils avaient l'un pour l'autre, penchant qu'il fit de son mieux pour favoriser. Le jeune homme n'était certes que chevalier, mais il était bien né et suffisamment fortuné pour constituer un parti acceptable. Désormais, sa fille avait gagné une réelle place dans son estime et dans son cœur, au point qu'il la coucha cette fois-ci sur son testament, chose qui déplut profondément à son fils, qui supportait mal de voir la situation lui échapper. Quand enfin Silas demanda la main de la jeune fille, il n'eut pas lieu de se plaindre de la réaction de son futur beau-père. Mais le destin est capricieux et peut se montrer traître. Il fut décidé que le futur époux devrait s'absenter afin de régler certaines affaires avant le mariage. Un baiser volé, le matin du départ, fut tout ce à quoi les deux amants purent jamais prétendre.

UC


Dernière édition par Sansa Swann le Mar 10 Jan - 20:09, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
wild child ❝ but my knees were far too weak.

avatar

Féminin
parchemins : 450
pseudonyme : Margaux


Pensine
✤ PATRONUS : un dragon
✤ EPOUVANTARD : un chien
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 17:08

Bienvenue parmi nous Smile Bonne chance pour ta fiche !
Et ne t'inquiète pas, tu n'auras aucun mal à t'intégrer par ici Wink

_________________
natural child, terrible child, not your morther's or your father's child, you're our child, screamin' wild. wild child full of grace, savior of the human race... - the doors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 17:09

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
bird on the wire ₪ if i told you a secret, you won't tell a soul.

avatar

Féminin
parchemins : 1119
pseudonyme : Maëva.


Pensine
✤ PATRONUS : Un corbeau.
✤ EPOUVANTARD : Un nourrisson baignant dans son sang.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 17:13

KAYA <3
Je te réserve la belle pour 7 jours. =) Bienvenue ici ! =D Et bon courage pour ta fiche. Wink Si t'as besoin d'aide ou de liens, hésite pas à envoyer des MP's. Wink

_________________


Somebody That I Used To Know.
But felt so lonely in your company But that was love and it's an ache I still remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 57
pseudonyme : Azrael


Pensine
✤ PATRONUS : Chouette hulotte
✤ EPOUVANTARD : Son père, mourant seul dans le froid
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 17:17

Bienvenue ^^ En effet, nous ne sommes pas encore nombreux donc tu as de grandes chances de t'intégrer facilement Smile
Bon courage pour ta fiche Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 17:20

Merci beaucoup, c'est adorable I love you

Je vais tout faire pour en tout cas Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Féminin
parchemins : 354
pseudonyme : corpseheart.


Pensine
✤ PATRONUS : bobcat.
✤ EPOUVANTARD : deep darkness.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 17:41

Nous n'avons encore mangé personne, tu as de la chance
Bienvenue

_________________

    Leave it unspoken.
    things will never changeand our hearts will always separateforget about youI'll forget about you the things we never sayare better often left aloneforget about youI'll forget about this time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 18:04

Moi je mange les gens
Nan c'est pas vrai Razz
J'suis méchant (enfin Pavel) mais pas à ce point xD

Bienvenue parmi nous en tout cas!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 18:18

Ouf

Merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 18:24

Oooh je suis sûre que t'aurais pas été contre une petite morsure!!
*suis déjà dehors, pas besoin de me virer à coup de bottes aux fesses Razz *

De rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 18:35

Ben voyons
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 18:53

pardon, je me suis trompé
Jonathon joue un vampire dans une série (le seul vampire que j'aime d'ailleurs)
MAIS LÀ C'EST UN SORCIER!!
*doit se rentrer ça dans le crâne* Razz

*sort à nouveau xD *
Revenir en haut Aller en bas
Je me nomme SISSI !

avatar

Féminin
parchemins : 255
pseudonyme : sissi.


Pensine
✤ PATRONUS : une chauve-souris.
✤ EPOUVANTARD : les corps sans vie d'Aideen et Sybela.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 21:13

Kaya est un excellent choix drunken
Bienvenue ici pig Y a que des gentils dans le coin, ou presque

_________________

There's no life in this hollow heart of mine ever since you went away.
Close your eyes and feel me hold you. Can you lead me through this ordinary world ? Let the sky cry, restless rain to wash away the miles between us, 'cause without you it's just an ordinary world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 211
pseudonyme : silverwing


Pensine
✤ PATRONUS : une colombe
✤ EPOUVANTARD : le vide de la solitude
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 22:33

Le prénom ! On fait un revival GOT entre Brienne, Sansa...
Bref bienvenue parmi nous

_________________

well you can bump and grind if it's good for your mind, well you can twist and shout, let it all hang out... but you won't fool the children of the revolution.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 23:12

Pavel: ça n'empêche rien... Razz

Merci beaucoup!!! I love you

Aaah mais les prénoms dans GOT sont canons!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 23:16

Ooooh c'est une proposition? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 23:17

Une constatation héhé Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 23:19

L'un n'empêche pas l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Lun 2 Jan - 23:43

C'est pas faux
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Féminin
parchemins : 37
pseudonyme : Emmatheancien


Pensine
✤ PATRONUS :
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Sam 7 Jan - 20:54

Bienvenue Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   Sam 7 Jan - 21:56

Merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sansa Swann •• Bâtarde   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sansa Swann •• Bâtarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Swann Stanislas [Téminé ?] || Validée
» L'Enfer de la Mode ! [Fashion-Week Topic - Swann-Clara-Victor]
» [Anniv'Swann] Bienvenue à tous ! (RP> Sans tour de jeu)
» L'OEA tarde à se mettre au chevet du processus électoral haïtien
» Viens te faire des ennemis avec moi !!!! (Swann)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LET SLEEPING DRAGONS LIE :: I PICK UP ON OUR VERY FIRST DATE :: become a real wizard :: présentations en danger-