Partagez | 
 

 TOPIC COMMUN ▬ bal de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Masculin
parchemins : 2173


MessageSujet: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Dim 1 Jan - 18:41


le monde est un grand bal où chacun est masqué.

Comme chaque année, l'hiver dans les contrées d'Edinburgh est propice au repos et au confinement dans les châteaux. Le seigneur retourne dans sa forteresse, les chevaliers rentrent dans leurs demeures, les femmes cuisinent et les enfants restent près du feu. Nul n'a envie de guerre et de combat sanglant lorsque les conditions de survie sont si rudes et que les pertes risquent d'être catastrophiques. De plus, les journées courtes promettent de longues nuits et avec elles, de magnifiques bals où les relations se nouent et se dénouent sur la piste de danse. Les jeunes filles revêtent leurs plus beaux atours pour séduire les chevaliers et obtenir les meilleures noces aux premiers jours du printemps.

Loin de ces tracas, l'hiver à Hogwart est également synonyme de la visite annuelle de Caleb Edrentheon, seigneur d'Edinburgh et principal donateur de l'école. Curieux d'assister à l'évolution de l'école de magie, il séjourne dans l'une des ailes du château pendant une dizaine de jours avec toute sa cour afin d'observer le déroulement des cours, la répartition de ses fonds et les futurs sujets formés. Il passe ainsi parmi les élèves afin de repérer les chevaliers les plus prometteurs, les maîtres de l'enchantement, les virtuoses des potions et les plus grands duellistes qui feront un jour partie de sa cour.

Pour la première fois cette année, le Seigneur a réussi à convaincre sa femme, Dame Ainslinn, récalcitrante à l'idée de cette école, de l'accompagner pendant sa visite. L'école a ainsi pour mot d'ordre de redoubler d'efforts afin de plaire à la femme du généreux donateur. Pour se faire, les fondateurs ont eut l'idée d'organiser un grand Bal de Noël dans la continuité des traditions d'Edinburgh. Ce sera l'occasion idéale pour le Seigneur, sa cour et les Fondateurs d'essayer d'assurer l'avenir de leurs futurs diplômés en créant des alliances entre leurs élèves. En effet, il est évident qu'à cette époque, les jeux de l'amour n'avaient rien à voir avec ceux du hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Masculin
parchemins : 2173


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Dim 1 Jan - 21:45

Citation :
Un orchestre entame un air bien connu dans un coin de la Grande Salle, des bougies flottent un peu partout et de la neige tombe du plafond, les tables ont été poussés pour laisser place à des immenses sapins et statues de glace. Petit à petit, la salle s'emplit et les conversations s'élèvent. Bientôt les filles d'Hogwarts de troisième et quatrième année feront leur entrée pour leur défilé, certaines heureuses, d'autres anxieuses voire furieuses mais là est la tradition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bird on the wire ₪ if i told you a secret, you won't tell a soul.

avatar

Féminin
parchemins : 1119
pseudonyme : Maëva.


Pensine
✤ PATRONUS : Un corbeau.
✤ EPOUVANTARD : Un nourrisson baignant dans son sang.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Lun 2 Jan - 20:46


La danse est une cage
où l’on apprend l’oiseau.

CLAUDE NOUGARO

Un bal. Rowena avait longuement froncé les sourcils quand cette idée avait émané de l'esprit enjoué d'Helga. Il était hors de question pour la sorcière qu'une animation aussi triviale et frivole ne se tienne dans leur école. Rowena tenait à conserver une image sérieuse à ce projet qu'il avait mis sur pied. Un bal était le meilleur moyen de ruiner leurs efforts. Et ce même si Rowena aimait danser, pas autant qu'Helga certes. Il lui avait fallu beaucoup de réflexion pour finalement accepter qu'un bal ne se mette en place et Rowena émit plusieurs conditions non négociables. C'est ainsi qu'elle se retrouvait dans la Grande Salle à régler les derniers détails avant de se changer, rejoindre son mari et que les lourdes portes en bois ne s'ouvrent sur les invités.

« C'est une très jolie robe. » Surprise, Rowena leva ses yeux bruns vers son mari et un sourire illumina son visage. Cela faisait bien longtemps qu'un compliment n'avait pas franchi la bouche de son époux et en entendre un, même minime, lui donnait du baume au coeur. Tout n'était peut être pas fini après tout. De plus Rowena était plutôt fière de sa création qu'elle avait mis plusieurs mois à finir. « Merci » rougit-elle tandis que l'orchestre entamait la première danse. Dragan l'enserra un peu plus tandis qu'ils évoluaient sur les notes en même tant que plusieurs autres couples. Bientôt les cors sonneraient et tous leurs regards se tourneraient vers le défilé. Rowena avait hâte de voir ses protégées évoluer avec grâce. Elle avait mis beaucoup de temps et d'énergie à leur enseigner les bonnes manières, certaines n'ayant pas eu la chance d'avoir une éducation. Les voir se faire une bonne place dans la société magique était l'un de ses voeux les plus chers. De plus, il fallait faire bonne impression devant le seigneur. Hors de question de perdre ce financement.

_________________


Somebody That I Used To Know.
But felt so lonely in your company But that was love and it's an ache I still remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Lun 2 Jan - 23:51


La nuit avait étendu son long manteau sombre sur toutes les côtes. Le soleil s'était éteins avec une pointe de regret aujourd'hui. Comme si il avait toujours voulu apprécier les festivités hivernale. En parlant de cette merveilleuse saison qu'est l'hiver. Edelweiss marchait d'un pas feutré dans la pénombre de la forêt. Sous sa forme de louve, elle résistait mieux au froid, et marcher dans la neige ne lui procurait qu'un infime dérangement. La poudreuse dansait autour de son pelage cendre et ses yeux aux reflets humains parcouraient l'étendu enneigé d'un regard vif. Il fallait qu'elle pense à rentrer. Il ne lui restait que peu de temps pour paraitre étincelante. Ce soir, était un grand soir. Oh, elle n'allait ni se remarier, ni donner naissance. Elle allait participer à la première soirée de l'école. Ce n'était certes pas grand chose pour des personnes qui ignoreraient l'importance de la chose. Le Seigneur et sa femme ainsi que toute leur cour serait présents. Il fallait paraitre sûrs.Il ne pouvaient perdre leur confiance.

Edelweiss passait et passait une nouvelle fois devant l'immense miroir qui trônait près de son immense penderie. Elle avait revêtue une magnifique robe couleur prune et avait relevé ses cheveux en un chignon. C'était un jolie accoutrement, splendide. Edelweiss se dirigea vers une commode en bois de saule, souleva le couvercle d'une boite en porcelaine et en sortie un pendentif où trônait une magnifique pierre couleur olive. Un bijou qu'elle avait héritée de sa Grand-Mère.
Edelweiss se rendit par la suite dans les couloirs, descendit les marches en pierre du château. La Grande Salle était splendide, la neige donnait un aspect extérieure et irréel. L'on aurait pu croire tout possible. Edelweiss faisait voyager son regard sur la salle lorsqu'elle aperçut son cavalier pour la soirée. La jeune femme se dirigea vers Godric Griffyndor et s'inclina légèrement souriant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Féminin
parchemins : 247
pseudonyme : Lee


Pensine
✤ PATRONUS : a lion
✤ EPOUVANTARD : Arwel Picton
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mar 3 Jan - 4:19


Un bal. L’idée n’était en soi pas si mauvaise. Godric avait toujours beaucoup aimé ce genre de soirées lorsqu’il était à la cour. Les dames étaient ravies de sortir leurs plus jolies robes, les hommes se pavanaient au bras de leur cavalière en espérant lire de la jalousie dans les yeux des autres. Mais aujourd’hui, c’était différent. Ce bal là l’enchantait bien moins qu’il n’aurait du, et faire semblant de partager l’enthousiasme d’Helga n’avait pas été chose facile. Déjà, il lui faudrait être au centre de l’attention. Et sa modestie l’empêchait d’apprécier ce genre de moments, tout comme sa peur de ne pas être à la hauteur de ce projet fou qu’était Hogwarts. Depuis déjà plusieurs jours, il priait tous les dieux qu’il connaissait pour qu’aucun élève ne commette une erreur irréparable devant le seigneur d’Edinburgh, son seigneur. Celui-ci avait d’ailleurs amené avec lui la raison qui le rendait réellement irritable. Et la simple pensée de cet homme, son échine tremblait de rage et d’effroi tout en même temps.

Dans la Grande Salle, l’agitation commençait à naître. Godric passa un doigt crispé entre le col de sa splendide tunique rouge et son cou brûlant. Il lui fallut cependant faire preuve de toute la décontraction possible lorsqu’il vit arriver Edelweiss, ravissante comme toujours. Peut-être plus encore ce soir, dans une robe qui allait à merveille avec son teint. Répondant à son sourire, il lui offrit une révérence tout en baisant délicatement sa main.
    « Vous êtes splendide, madame. »
Tout en se relevant, son regard ne put s’empêcher de dévier légèrement et il tomba alors sur la scène qu’il s’efforçait pourtant d’éviter depuis qu’ils étaient tous deux entrés dans la salle. Elle était plus belle que jamais, plus belle encore que celle qui l’accompagnait ce soir et il aurait tout donné pour avoir l’honneur de l’avoir à son bras. Mais la présence de son mari rendait tout cela impossible. Les voir tout deux ensemble, la voir sourire à cet homme qu’il haïssait lui serrait le cœur et il oublia un instant de respirer. S’il savait cet amour impossible, la vision cauchemardesque de Rowena et Dragan Ravenclaw si proches ne faisait que le lui rappeler douloureusement. Rapidement, il revint vers sa cavalière. Il était un gentleman, et il ne fallait nullement qu’il déçoive la ravissante jeune femme qui avait daigné l’accompagner. Il lui adressa un sourire empli de douceur quand les premières notes de musique retentirent. S’il y avait bien une chose que Godric détestait, c’était la danse. Il n’était pas mauvais, ses heures passées en compagnie de dame Fielding à la cour lui ayant appris les rudiments de la chose, mais la concentration que cette simple activité lui demandait lui était fort déplaisante. Toutefois, les conventions étaient ce qu’elles étaient.
    « Me ferez-vous l’honneur ? »
Attrapant la main délicate d’Edelweiss, il rejoignit les quelques danseurs déjà sur la piste, choisissant volontairement l’endroit le plus éloigné des époux Ravenclaw. Il ne fallait pas se laisser distraire. Cette soirée était importante pour l’école, pour eux, les quatre fondateurs. Il pouvait sentir depuis son arrivée l’œil de Caleb couler sur lui. Le moindre faux pas serait irréparable. Tous en étaient conscients.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 211
pseudonyme : silverwing


Pensine
✤ PATRONUS : une colombe
✤ EPOUVANTARD : le vide de la solitude
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mer 4 Jan - 20:21


Les yeux émerveillés d'avance, Mélusine passa l'arche de la Grande Salle d'un pas léger et dansant. On lui avait conté que le plafond serait recouvert de milles et unes bougies tamisant la salle, que l'ambiance serait festive, et même que les fondateurs de Poudlard allaient danser ensemble. Sir Griffondor se joindrait-il à Dame Ravenclaw ou bien à Miss Hufflepuff ? Qui laisserait-il à son comparse Slytherin ? Oh, d'après Mélusine, chaque couple allait divinement bien ensemble, et elle était persuadée que s'ils ouvraient le bal, la piste de danse se retrouverait elle aussi recouverte d'une fine couche de magie, de merveilles et de beauté.
Quelle ne fut pas sa déception lorsque, arrivant sous la grande voute, Mélusine réalisa que plusieurs danseurs avaient déjà pris les devants, sans laisser à tous les invités le temps d'arriver et de profiter du bonheur procuré par l'observation de l'ouverture d'un bal. La décoration somptueuse lui arracha un sourire attristé, malgré le fait qu'elle remarqua du coin de l'oeil la directrice de Ravenclaw danser avec son mari et, un peu plus loin, le directeur des rouge et or qui s'était joint à l'enseignante de soin aux créatures magiques. La blonde comprit alors que ce qu'on lui avait conté n'était que rumeurs, et que les directeurs ne danseraient point ensemble, honorant leur travail commun dans la Grande Salle de l'école qu'ils avaient bâtis.
Loin de laisser tomber l'idée de passer une bonne soirée pour un détail futile comme celui-ci, Mélusine s'avança doucement sur le bord de la piste, ses yeux parcourant les danseurs. Peut-être que si Miss Lupin dérapait, le Gryffondor changerait-il de partenaire et irait demander une danse à Miss Hufflepuff ? Cela donnait de jolies idées de sortilèges à Miss Abbot qui regardait les convives d'un air mutin. Que serait une fête sans quelques scandales et de quoi rire ? Plus tôt, elle avait glissé sa baguette sous un pan de sa robe, se disant qu'elle pouvait toujours servir pour une farce quelconque.
Détournant les yeux, elle chercha Elwyn sans le trouver. Il lui avait assuré qu'il viendrait ; se serait-il dérobé à la dernière minute ? Elle tordit ses lèvres sur le côté, fronça les sourcils. Les bals n'était pas à son goût, lui avait-il apprit, mais qui n'aimait pas les bals ? Mélusine s'était toujours dit que ceux qui feignaient ne pas trouver leur plaisir dans de telles représentations mentaient, le plus souvent afin de ne pas se retrouver emplis de gêne en l'absence de cavalière à inviter. Dans un élan de bonne volonté, elle avait alors proposé à Elwyn d'être sa cavalière pour la soirée. Si, au début, il avait secoué la tête de gauche à droite, sans piper mot, la poufsouffle avait tellement insisté - le faire craquer lui avait pris trois jours - qu'il avait fini par s'avouer vaincu. La blonde le voyait encore souffler doucement, et laisser ces quelques mots passer la barrière de ses lèvres. "Très bien, Mélusine, je viendrai." Après les instants difficiles qu'il avait vécu, notamment avec Aideen, Mélusine était persuadée dans son fort intérieur qu'un tel évènement lui changerait les idées. Certes, la brune elle aussi serait présente, mais toute l'école était conviée n'est ce pas ? Dans sa naïveté habituelle, Mélusine pensait qu'ils n'auraient qu'à sagement s'octroyer une partie de la grande salle, par un accord tacite qui participerait grandement à la paix des convives.
Toujours avec son petit air inquiet sur le visage, elle détailla les invités un à un. Aucune trace d'Elwyn. Sûrement était-il en retard - Mélusine l'espérait car, secrètement, elle se serait fait un plaisir de passer la soirée en la compagnie de son ami. Si elle feignait elle aussi faire cela uniquement pour lui remonter le moral - comme quoi, tout le monde feignait à un bal -, en réalité la blonde appréciait ses sarcasme, son air renfrogné, le peu de paroles qu'il daignait laisser échapper. Elwyn était une enigme, un mystère qu'elle n'arrivait pas encore à percer. Elle s'était rapprochée de son ami d'enfance il y a peu, dans l'espoir de comprendre enfin pourquoi son ami d'enfance avait toujours été quelqu'un d'aussi renfermé. S'ils s'étaient perdus de vue trop tôt pour que Mélusine saisisse l'essence même d'Elwyn, elle comptait bien y remédier désormais.


_________________

well you can bump and grind if it's good for your mind, well you can twist and shout, let it all hang out... but you won't fool the children of the revolution.




Dernière édition par Mélusine Abbot le Jeu 9 Fév - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 354
pseudonyme : corpseheart.


Pensine
✤ PATRONUS : bobcat.
✤ EPOUVANTARD : deep darkness.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mar 10 Jan - 3:39


Be proud when you dazzle the wondrous
Glitter your eyes for the town

Hogwarts était en effervescence. L’école toute entière semblait n’avoir que le mot « bal » en tête et dans la bouche. Aideen, en amatrice de grands événements qu’elle était, aurait dû partager l’entrain collectif, elle esquissait quelques sourires devant l’enthousiasme grandissant de ses camarades de chambre, mais le cœur n’y était pas. Son esprit était ailleurs et, pour la première fois depuis longtemps, elle ne pouvait blâmer ses visions. Installée à sa coiffeuse, elle ponctua son maquillage d’un bijou déposé au coin de son œil droit. Si beaucoup verraient dans cette larme de rubis un accessoire quelconque destiné à se différencier du reste de l’assistance, la jeune sorcière extériorisait simplement le chagrin qui étreignait son organe vital depuis de longues journées. Elle n’avait pas craqué, elle n’avait pas pleuré en dépit de toute l’affliction qu’elle ressentait. Cette larme, précieuse, serait la seule qu’elle verserait et elle acceptait de le faire en public. Parce qu’elle savait qu’il n’existait pas meilleure cachette que celle qui était dévoilée aux yeux de tous. La jeune femme croisa le regard de sa réflexion dans le miroir et leva haut le menton en plaquant un sourire supérieur sur ses lèvres. Le masque était revêtu, elle était prête à rejoindre la foule.

La Grande Salle était si merveilleusement décorée qu’Aideen oublia momentanément ses soucis. Elle calqua sa démarche sur le rythme de la musique alors qu’elle parcourait la longue pièce du regard à la recherche d’un visage familier. Sybela n’était pas encore arrivée. Elle gratifia plusieurs chevaliers de ce sourire dont elle avait le secret sans s’attarder, il était encore trop tôt pour le flirt, même lointain. Elèves, professeurs et personnel se mêlaient à la cour du seigneur d’Edinburgh, tous s’étant parés de leurs plus beaux atours pour l’occasion. L’image avait tout pour plaire à la jeune Broderick à qui le faste des grands banquets manquait souvent, le tableau était d’autant plus parfait que son cousin semblait ne pas avoir fait son apparition pour le moment. Que demander de plus ? L’héritière passa devant un couple de danseurs très particulier qui la fit sourire – Godric Gryffindor et Edelweiss Lupin – avant de s’arrêter non loin d’une élève, vraisemblablement plus jeune mais dont la robe prune et doré lui fit forte impression. Elle reporta à nouveau son attention sur la piste de danse, son éternelle expression emplie de prétention et de confiance excessive en soi étalée sur le visage. Elle la jouerait inaccessible ce soir, afin de donner de plus grands espoirs à ceux qu’elle gracierait de sa conversation.

_________________

    Leave it unspoken.
    things will never changeand our hearts will always separateforget about youI'll forget about you the things we never sayare better often left aloneforget about youI'll forget about this time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mar 10 Jan - 15:59

Un bal. UN BAL !! L'esprit d'habitude paisible et empli de musique de Jaxom s'était d'un coup réveillé, et les mécanismes de son cerveau semblaient décidés à ne plus le laisser en paix ; milles musiques différentes se jouaient dans son esprit à longueur de journée, l’empêchant parfois de dormir alors qu'il parcourait sa harpe de mélodies au plus fort de la nuit dans une frénésie que ces collègues devaient trouver quelque peu énervante. Heureusement sa petite chipie de fille, qui avait profité d'une porte ouverte lors d'un cours, lui avait rapporté une formule magique permettant d'insonoriser une pièce, ce qui avait arrangé tout le monde, et lui permettait de se laisser aller à des élans artistiques sans devoir faire face au lendemain matin aux cernes des enseignants.
Contrairement à beaucoup de ses élèves, donc, le bal ne lui paraissait pas un fardeau auquel ils aimeraient couper, mais bien une fête magnifique qui changerait quelque peu du quotidien somme toute calme de Hogwarts. Il faisait donc comme s'il ne voyait pas les regards noirs qu'on pouvait lancer, et tous les jeunes gens qui avaient eu cours avec lui avaient du subir son enthousiasme et des monceaux de parchemins relatant les gestes et musiques festives, les origines de celles-ci, en bref, une masse de connaissances qui les intéressaient pour la plupart autant que de connaître le cycle de reproduction du mooncalf. Mais personne ne pouvait vaincre son enthousiasme ! Dans son enfance, il avait toujours rêvé d'assister à une vraie fête d'hiver, avec des gens de haute naissance, au lieu de se contenter des petits châteaux français et des cours de ferme, bien qu'il n'ait jamais eu à se plaindre ; tant qu'il y avait de la musique, il était à sa place. Heureusement, sa petite Manault était aussi excitée que lui ; même si elle n'y participerait pas, la joie de son père était la sienne et on la voyait souvent danser en chantant dans les couloirs, babillant à propos de princes et princesses, d'histoires d'amour et de chevaliers ; bref, une petite fille comme toutes les autres.

Aussi, le soir de la fête, il avait été difficile de la faire se coucher ; à chacune de ses tentatives de la faire dormir, elle reprenait sa question “mais pourquoi ne puis-je pas y aller ! je serais sage et personne ne me verra !”. Comment lui expliquer qu'elle n'avait pas l'âge? Au final, le jeune homme avait ensorcelé une de ses harpes pour la bercer, en s'éclipsant sur la pointe des pieds après qu'elle eut enfin trouvé le sommeil. Vêtu de bleu foncé, une robe somme toute sobre mais bien taillée, un pantalon de cuir noir et des bottes marrons montantes jusqu'à mi cuisse, il ne serait surement pas le mieux vétu, mais au moins s'il fallait danser pourrait-on le voir sauter et tenir le rythme. Se fondant dans la masse des hommes déjà sur place, adressant un sourire ou une parole à certains d'eux, il vint à se poser un peu en retrait, près de l'orchestre. Pas mauvais, pas mauvais du tout ! Même si son oreille pouvait entendre de petites erreurs, c'était suffisant pour ce public, et il n'était pas question qu'un roturier comme lui s'aventure de toute manière à se mêler de musique ; il n'était là que pour surveiller, danser, et voir comment les gens de la haute se comportaient en Angleterre. Le brouhaha des voix dans cette langue l’empêchait de suivre les conversations, lui qui pouvait déjà s'estimer chanceux d'avoir appris rapidement à la parler, et il restait donc muet, appréciant le spectacle dansant devant lui. Un petit serpent marron et vert se cachait dans la doublure de son col, ne bougeant pas d'un pouce, lui sifflant souvent à l'oreille des commentaires qui l'obligeait à se pincer les lèvres pour ne pas rire. Il ne savait pas si cela était du au caractère de ce petit reptile ou s'ils étaient tous ainsi, mais ce serpent adorait critiquer les gens et ce de façon sarcastique. Bientôt les jeunes femmes seraient présentées à la cour, et les parents et fondateurs pourraient commencer à nouer les liens nécessaires aux mariages ; Jaxom n'était pas fou, cela se passait ainsi partout. Il ressentait cependant cette petite pointe de mélancolie ; si seulement Moreta avait pu voir tout cela. Se tenir à son bras, dans une robe rouge et osée dont il savait déjà qu'elle aurait fait hurler plus d'un, virevoltant sur une musique enjouée... Mais elle n'était plus, et il n'avait qu'à attendre ; quoi, il ne le savait pas, mais il serait là pour saisir une chance si on venait à lui en présenter une.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Féminin
parchemins : 75
pseudonyme : butter


Pensine
✤ PATRONUS :
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Jeu 12 Jan - 1:35

Sybela avait eu le temps de réfléchir, de se demander ce qu’elle devait faire et ce qui serait le mieux pour elle. Depuis ce jour qu’elle tentait, en vain, d’oublier on pouvait dire que c’était une jeune femme différente. La petite brunette avait pris de l’assurance, juste un peu mais assez pour que ses parents ne le remarquent. Le jour du bal était arrivé et même si elle n’éprouvait pas la moindre envie de s’y rendre, elle ne pouvait plus refuser la chose depuis qu’Aideen lui avait fait cadeau de cette somptueuse robe. Après tout, peut être qu’une soirée aiderait à lui changer les idées et à ne plus penser aux mots échangés avec Elwyn. Même penser à lui la fit frissonner.
Alors qu’elle s’apprêtait à se préparer, elle contempla une dernière fois la robe qu’elle allait porter ce soir, elle pensa alors qu’elle devait s’accrocher à sa seule et dernière amie, si elle la perdait alors elle n’osait guère penser aux conséquences de ce vide dans sa vie.
Sa mère s’approcha de Sybela et commença à s’occuper de ses cheveux, comme elle le faisait d’ordinaire. Et alors que la demoiselle se laissait faire – question d’habitude – elle eu droit au bon vieux discours lorsque la jeune Brigham se rendait dans un événement où il lui était possible de rencontrer un homme avec une bonne situation. Elle connaissait les mots de sa mère par cœur : ‘ Sois souriante, ne parle pas trop, montre que tu sembles intéressé par ce qu’ils disent même si ce n’est pas le cas, ne reste pas seule dans ton coin’. Ces conseils commençaient à l’agacer profondément. Soudain, la brunette manifesta une rage qui ne lui ressemblait guère : elle s’empara violemment du poignet de sa mère puis se tourna vers elle avec un regard on ne peut plus agressif.
«Pars. » lâcha-t-elle sèchement. Sybela relâcha sa propre mère alors que celle-ci posa un regard médusé sur sa fille, d’ordinaire si docile. La vieille femme semblait prête à en tomber par terre. C’est avec un sourire satisfait que la petite brunette continua avec une voix douce et innocente, qui contrastait avec son regard qui n’avait rien d’agréable. «Je m’occuperais de ce genre de choses désormais, mère. » La mère se retira précipitamment et sans broncher, laissant Sybela se coiffer et enfiler la robe.

Elle se sentait comme une princesse. Merci à Aideen. Avant, Sybela aurait arpenté les couloirs avec la tête baissée, effrayée de croiser le moindre regard mais ce soir elle se tenait droite et n’hésitait pas à fixer les gens qu’elle pouvait croiser. La robe aidait beaucoup au fait qu’elle se sente désormais supérieure mais il y avait autre chose. Sybela ne voulait pas venir à ce bal mais en voyant l’endroit, elle fut émerveillée, comme tout le monde. Et comment ne pas l’être ? Tout était sublime et elle se sentait presque à sa place parmi les autres jeunes filles qui étaient toutes plus jolies les unes que les autres. Il était clair que pour certaines, l’objectif était de séduire.
La brunette repéra rapidement son amie – ce ne fût pas trop difficile, il suffisait de suivre le regard de ces messieurs – et Sybela ne put s’empêcher de rire en voyant la couleur de la robe de son amie, similaire à la sienne. La demoiselle s’approcha d’elle
«dis-moi, est-ce un pur hasard que nos robes aient la même couleur ? Je savais que nous aurions dû nous préparer ensemble» fit-elle amusée alors qu’elle observa longuement son amie, superbe. «Comment te faire concurrence ? C’est impossible, tu es à couper le souffle » Sybela avait toujours eu tendance à flatter Aideen. C’était un moyen, selon elle, d’être assurée de garder son amitié. Elle savait montrer sa jalousie – qui parfois était réelle – mais le faisait de manière si charmante que cela passait inaperçu ou pour un compliment.

Sybela se mit chercher le visage familier d’Elwyn dans la salle. Il n’oserait pas se montrer c’était certain. Du moins elle l’espérait. En réalité, la demoiselle n’attendait rien de ce bal. Elle ne pensait même pas attirer le moindre regard et encore moins danser même si au fond, ce ne serait pas désagréable.


_________________

All this mess is just bad luck So please don't lose your confidence in me
I wish I wasn't so fragile cause I know that I'm not easy to handle
I don't wanna beg for your time I want you mine, all mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wild child ❝ but my knees were far too weak.

avatar

Féminin
parchemins : 450
pseudonyme : Margaux


Pensine
✤ PATRONUS : un dragon
✤ EPOUVANTARD : un chien
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Lun 16 Jan - 20:37



Il avait fallu à Irogénia tout son pouvoir de persuasion pour que la jeune Rebecca concède à revêtir une robe. Jamais elle n'avait porté pareil tissus et, bien que la soie blanche et brodée soit de manière générale bien plus douce et agréable que ses habituels lambeaux de lin qu'elles recousaient de temps en temps avec ce qu'elle trouvait ou volait dans la forêt interdite, la jeune élève avait émis un refus catégorique devant les souliers. Heureusement pour elle, la robe était assez longue et elle pouvait se promener pieds nus sans que personne ne s’aperçoive de rien. La deuxième épreuve compliquée de cette après midi de préparation dans les appartements de son professeur préférée avait été la partie où Irogénia avait insistée pour que la jeune fille prenne un bain et coiffe ses longs cheveux. Il avait fallu quelques longues heures de patience avant que mentor et protégée ne soient à peu près parvenues à des compromis satisfaisants. Rebecca n'avait jamais émis à proprement parlé la volonté de se rendre à un bal où les codes étaient encore plus sévère que d'ordinaire, mais la présence et la volonté d'Irogénia avait finalement convaincu la jeune fille. Elle avait juré qu'elle ne ferait pas de vagues et qu'elle se tiendrait calmement dans un coin. Tant que personne n'avait la mauvaise idée de l'inviter à danser tout devrait se dérouler correctement.

Une fois arrivée dans la salle de bal à la suite de son professeur, qui avait capté tous les regards de l'auditoire grâce à sa robe, la jeune Becca s'était éclipsée dans un coin. Elle était émerveillée par la douce mélodie de l'orchestre, n'en ayant jamais vu auparavant. De plus, ses yeux passaient leur temps à papillonner entre les bougies flottantes et la neige, qui lui rappelait ses longues séances de jeux dans la forêt avec Glaurung. Avec sa tenue blanche, elle se fondait parfaitement dans le décors et espérait secrètement que personne ne viendrait l'embêter de la soirée, à moins qu'il ne s'agisse de Brienne ou Alcuin.

_________________
natural child, terrible child, not your morther's or your father's child, you're our child, screamin' wild. wild child full of grace, savior of the human race... - the doors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Masculin
parchemins : 2173


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Dim 5 Fév - 13:34

Citation :
La musique se fit sourde lorsque le seigneur d'Edimburgh monta sur l'estrade - accompagné de sa femme et de sa garde rapprochée - pour se faire entendre de tous. Rowena Ravenclaw vérifia que ses élèves étaient tous présents, refusant que sa maison ne soit pas à la hauteur. Rebecca Receswinthe semblait perdue, ne sachant s'il fallait écouter ou si elle pouvait s'enfuir vers la fôret. Sybela Brigham et Aideen Broderick - magnifiques dans leurs robes de couleur similaire - levèrent la tête vers l'estrade comme un seul homme. Jaxom Boucicaut rappela à l'ordre quelques garçons inattentifs avant de se demander pourquoi Clarissa Chaucer le regardait fixement. Godric Gryffindor salua sa partenaire, Edelweiss Lupin, avant de rejoindre la scène aux côtés de son seigneur. Mélusine, peu effrayée par le silence qui venait de se faire, cherchait toujours à provoquer un peu les évènements.

Caleb Edrentheon toussa de manière solennelle une fois tandis que sa compagne levait discrètement les yeux au ciel. Enfin son discours emplit la grande salle et il conta tout le bien qu'il pensait d'Hogwarts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 43
pseudonyme : Little Bee


Pensine
✤ PATRONUS : Un jeune chat
✤ EPOUVANTARD : Un dragon noir des Hébrides
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mar 7 Fév - 1:12


Le stress et l’excitation se mêlaient dans l'esprit d'Alazaïs depuis que Mademoiselle Hufflepuff était venue lui annoncer qu'un bal de noël serait organisé au château. Devant le sourire radieux de la fondatrice, la professeur de potions n'avait pu que se laisser emballer par l'évènement. Quelle jeune femme n'avait jamais rêvé de se rendre à un tel évènement ? Ce serait magnifique, elle en était persuadée. La sorcière n'ayant connu que les fêtes de son bourg, où la musique était généralement produite par les deux seuls fermiers assez fortunés pour s'acheter un quelconque instrument et une commerçante élevée au rang de chanteuse parce qu'elle connaissait les paroles de plus de quatre chansons, elle savait que ce serait exactement comme si elle n'avait jamais assisté à un bal. Elle imaginait fort bien les élèves parés de leurs plus beaux atours, dansant d’un pas léger dans la grande salle redécorée pour l’occasion, sous le regard protecteur des fondateurs et du Seigneur d’ Edinburgh.

Son imagination vagabondait allègrement pendant qu'elle imaginait les brillantes splendeurs qu'elle découvrirait ce soir là, avant de s'attarder sur quelques détails moins réjouissants qui la remplirent bientôt d'angoisse. La jeune femme n'avait jamais appris les règles de bienséance, ni comment danser au milieu d'une assemblée de sorciers de haut-rang. Et si elle faisait une erreur de protocole ou se trompait dans les pas d'une danse compliquée, humiliant ainsi les fondateurs devant leur Seigneur ? Elle ne pouvait imaginer plus grande honte. Alazaïs fut rapidement envahie par l'inquiétude, au point qu'elle envisagea quelques instants de démissionner avant le moment fatidique. Mais Salazar lui faisait confiance pour guider ses élèves, elle ne pouvait quitter son poste sans son accord et il ne le lui donnerait jamais s'il en devinait la raison. Et puis ses élèves, justement, ne pouvaient rester sans professeur. Salazar étant souvent parti, leur enseignement en matière de potions en souffrirait.

La jeune femme décida de se tourner vers Madame Ravenclaw. Elle admirait la culture et la noblesse de la fondatrice. Non pas qu'elle pensât que Mademoiselle Hufflepuff fût moins intelligente ou moins noble, mais la première avait cette aura indéfinissable qui respirait la dignité. Même si on l'avait croisée en haillons, les cheveux sales, personne n'aurait pu douter de son ascendance. Alazaïs était donc venue la trouver un matin dans son bureau afin de lui expliquer son manque de connaissance des codes de la société magique et son désir d'apprendre afin de faire honneur à ceux qui lui avaient fait confiance. Grâce aux conseils et enseignements de la Dame, Alazaïs se sentait à présent prête à représenter dignement l’école.

Parée d'une magnifique robe beige brodée, la chevelure remontée sur son cou, la professeur ne pût s'empêcher de retenir son souffle quelques instant en pénétrant dans la Grande Salle. Les décorations dépassaient de loin ce qu'elle avait imaginé. Quelques couples dansaient déjà sur la piste, au centre de la pièce et un orchestre jouait un air doux et mélodieux, sans aucune mesure avec ce qu'elle avait connu à Aberdeen. Elle reconnu le professeur Boucicaut, adossé contre un mur, un mince sourire naissant sur les lèvres. Elle lui adressa un geste de la main avant de parcourir le reste de l'assemblée du regard. Bien sûr, son cavalier n'avait pas encore daigné les faire profiter de sa présence. Elle n'en revenait pas qu'il lui ait proposé, à elle, de l'accompagner. Elle rougit un instant, avant de se reprendre. De toute façon, il ne tarderait pas à se montrer. Les trois autres fondateurs dansaient déjà et la salle semblait presque remplie. Tout à coup le calme se fit sur l'assemblée qui se tourna vers l’estrade presque comme un seul homme. Alazaïs leva à son tour les yeux sur Caleb Edrentheon pour écouter son discours.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 254
pseudonyme : j0ker / alexe


Pensine
✤ PATRONUS : sombral
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mar 7 Fév - 17:02


Il n'y a pas de danse sans que
le diable y mette sa queue.

Le château vibrait depuis quelques jours des préparatifs nécessaires à l’orchestration d’un bal qui serait, le disait-on, grandiose, à la mesure des traditionnelles fêtes hivernales de la cour d’Edinburgh, où Salazar avait grandi dès ses sept ans. Le fondateur connaissait assez le seigneur d’Edinburgh, Caleb Edrenthon, à qui il avait porté allégeance à la fois en tant que chevalier et seigneur de Norfolk, pour savoir que celui-ci aurait de très hautes attentes vis-à-vis des enseignants et de leur élèves. Aussi importait-il grandement que ces derniers se tiennent. Salazar avait lui-même pesé ses mots lors de ses classes en insistant sur le fait que tout comportement indigne ou dégradant serait sévèrement puni. Le sorcier avait revêtu son costume d’apparat ainsi que son épée de cérémonie, qui le gêneraient probablement lorsque viendrait le temps de faire quelques pas sur la piste de danse. Or, s’il était un danseur plus qu’agréable, Salazar détestait danser, trouvant l’exercice grotesque, préférant observer la salle d’un oeil perçant, surveillant ses étudiants, vis-à-vis desquels le fondateur nourrissait de bien hautes attentes. Il avait donc parcouru la distance séparant son bureau du rez-de-chaussée de l’école, nourrissant de hautes attentes en ce qui aurait trait à l’aspect décoratif de la salle, auquel Helga avait grandement pris part.

Helga Hufflepuff. La joviale jeune femme aimait les fêtes, aussi était-il certain de croiser son chemin ce soir-là, frappé comme toujours par son angélique beauté et son innocente grâce. Si le fondateur tenait à elle plus que tout, il n’aurait su lui demander de l’accompagner au bal, craignant que cette invitation si simple ne crée encore des attaches dont il ne pourrait se débarrasser, encore des remous dans l’océan pour le moins tumultueux de leur relation à la fois intense et incertaine. Aussi avait-il glissé à sa charmante collègue, Alazaïs Bridgestone, enseignante de potions dotée d’un grand talent, un léger Les bals de ce genre sont une corvée, mais, puisque nous sommes tenus d’y assister, autant le faire en bonne compagnie. Des intéressés? d’une voix aussi douce que légèrement amusée. C’était donc elle qu’il partait rejoindre, fendant l’assemblée d’un pas félin et assuré en direction de la belle jeune femme qui, parée de ses plus beaux atours, resplendissait réellement au coeur de la salle. Salazar aperçut plus loin Godric, accompagné d’Edelweiss, mais fixant comme toujours Rowena, leur si belle collègue, au bras de son époux. Il salua chacun d’entre eux d’un discret mouvement de tête, avant de rejoindre sa cavalière. Le jeune homme inclina élégamment sa haute stature, la main négligemment posée sur le pommeau de la fine lame lui servant d’épée cérémonielle, ornée du serpent qui était son emblème. N’était-il pas, après tout, l’homme au serpent? Un sourire éternellement séducteur orna son faciès détendu lorsqu’il releva la tête. Alazaïs, tu es resplendissante. Nos pauvres étudiantes n’ont aucune chance, leurs compagnons vont passer la soirée à te regarder toi. Il rit, puis se tut, prêt à écouter le discours du seigneur d’Edinburgh. Celle qu’il souhaitait voir n’était toujours pas arrivée, et il lui tardait de la voir.

_________________

    You feel so lonely and ragged, you lay here broken and naked. My love is just waiting to clothe you in crimson roses. I will be the one that's gonna find you, I will be the one that's gonna guide you. My love is a burning, consuming fire. hear my whispers in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sous mon masque de fer, des larmes qui lacèrent ↘ blackswan

avatar

Féminin
parchemins : 679
pseudonyme : purple rain ' lisa


Pensine
✤ PATRONUS : phoenix
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mar 7 Fév - 19:16


And it’s hard to dance with a devil
on your back So shake him off
Il lui avait fallu faire preuve de beaucoup de patience afin d'amadouer Rebecca. Chargée par Rowena de s'occuper de la jeune ravenclaw, Irogénia avait pour mission de faire en sorte de convaincre la sorcière, non seulement d’assister au bal, mais aussi de se vêtir en conséquence. Un véritable défis pour cet enfant qui refusait encore de quitter sa forêt et qui se promenait pieds nus dans les couloirs d'Hogwart. Finalement la jeune femme avait opté pour la simplicité, ne voulant pas que Rebecca se braque alors qu'elle avait finit par accepter de venir. Ainsi, elle s'était contentée de lui passer une robe de soie blanche et de brosser sa longue chevelure. Le résultat n'en était pas moins agréable, Becca resplendissait. Satisfaite, Irogénia guida sa protégée jusqu'au lieu où se déroulait la fête pour être certaine que cette dernière ne s'enfuirait pas et rejoignit ses appartements. Elle-même peu emballée par la perspective de cet évènement, elle ne se pressa pas malgré son retard. La jeune femme prit même le temps de détailler avec scepticisme la robe dorée que Rowena lui avait ramené. Irogénia aurait préféré quelque chose de moins voyant mais elle n'avait osé émettre la moindre protestation de peur de froisser son amie.

Elle fit son entrée dans la grande salle sans que personne ne la remarque, la foule étant bien trop absorbée par le discours que venait de débuter Caleb Edrentheon C'est avec discrétion que la jeune femme se plaça en retrait mais de manière à avoir une vue imprenable sur la salle et ses occupants. Doucement, elle passa une main sur sa poitrine comme pour calmer son cœur qui bâtait la chamade. A son grand désespoir, ce dernier ne se calmerait qu'une fois la soirée terminée. Irogénia était bien trop hantée par l'idée qu'un individu ne la reconnaisse et dévoile son passé pour profiter de l'évènement. C'est donc avec angoisse que débuta sa longue attente.

_________________
“ Cause I heard it screaming out your name. I set fire to the rain And I threw us into the flames When we fell, something died 'Cause I knew that that was the last time, the last time. ♪ - adele // set fire to the rain


Dernière édition par Irogénia Bennet le Dim 19 Fév - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doucereveuse.tumblr.com/

avatar

Féminin
parchemins : 43
pseudonyme : Little Bee


Pensine
✤ PATRONUS : Un jeune chat
✤ EPOUVANTARD : Un dragon noir des Hébrides
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Jeu 9 Fév - 17:38

Son cavalier fit son apparition quelques instants avant le début de l'allocution de son Seigneur. Alazaïs se tourna vers Salazar qui la salua d'une élégante révérence, avant de la fixer de ses yeux clairs si profonds. Son sourire charmeur trahissait un certain amusement, mais elle savait parfaitement qu'il était impossible de connaître les sentiments qui se cachaient aux tréfonds de son cœur. Depuis qu'elle le connaissait, la professeur avait eu le temps de deviner à quel point l'homme savait dissimuler ses intentions et ses pensées véritables. Il lui semblait pourtant parfois que derrière son air sûr de lui, une faille emplie de tristesse le submergeait. Mais peut-être se trompait-elle... Comment savoir si cela n'était pas qu'une façade destiné à s'attirer la douceur et la compassion des jeunes femmes ?

Alazaïs avait été sincèrement flattée de son invitation, bien que celle-ci eu été prononcée d'un ton amusé, presque moqueur. Devinait-il les sentiments que la jeune femme lui portait ? Ce n'était pas un amour profond, comme celui qu'elle avait eu pour son époux, mais elle se surprenait souvent à observer le profil du fondateur ou à laisser ses pensées voguer vers lui. Sans doute discernait-il cette attirance puisqu'il semblait toujours tenter de lui faire venir le rouge aux joues, un air malicieux dans les yeux. Alazaïs sentait pourtant que ses compliments étaient sincères. Ils s'appréciaient et passaient régulièrement du temps ensemble, à discuter de nombreux sujets, et il semblait estimer ses qualités et sa beauté.

La jeune femme sourit en retour à Salazar avant d'incliner la tête et de fléchir ses genoux dans une gracieuse révérence. Elle espérait le surprendre grâce à tout ce que Dame Ravenclaw lui avait apprit. « Alazaïs, tu es resplendissante. Nos pauvres étudiantes n’ont aucune chance, leurs compagnons vont passer la soirée à te regarder toi. » Elle ne pû s'empêcher de sourire avant de rétorquer : « Crois-tu que cela les inquiète ? Elles sont bien trop occupées à te dévorer du regard depuis que tu es entré pour s'offusquer de l'endroit où se posent ceux de leurs prétendants... Je suis persuadée que certaines attendaient ce bal dans le seul espoir de pouvoir danser quelques instants avec toi ! » Elle rit, sachant combien cet exercice répugnait à Salazar, avant de se tourner à nouveau vers l'estrade où le Seigneur d’Edinburgh tousser pour réclamer le silence.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 354
pseudonyme : corpseheart.


Pensine
✤ PATRONUS : bobcat.
✤ EPOUVANTARD : deep darkness.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Ven 10 Fév - 2:12


Everybody needs sanctuary,
Everybody needs hope and fear,
But not everybody needs a preacher.

Aideen n’eut pas très longtemps à attendre avant d’être rejointe par celle qui serait sa compagnie officielle pour la soirée. Evidemment, elle aurait préféré se montrer au bras d’un futur chevalier ou tout au moins d’un représentant du sexe fort, néanmoins les circonstances étant ce qu’elles étaient, elle avait dû se résigner à y aller seule. Seule avec Sybela. Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle baissait les yeux sur son amie. Elle se rendit alors compte du temps qui s’était écoulé depuis leur dernière véritable entrevue. Tant de choses s’étaient passées, elle avait tellement à lui raconter. Mais le moment était mal choisi ; ce soir, elles allaient s’amuser. « Je ne vois pas de quoi tu parles, » répondit-elle sur le ton de la plaisanterie en se positionnant juste à ses côtés afin de comparer la couleur de leurs robes. Bien sûr qu’elle l’avait fait exprès. Elle aurait pu lui choisir une robe bleue, dans les tons de la maison Ravenclaw, mais cette couleur était bien trop froide ; il lui fallait faire sensation et il n’existait rien de plus efficace que le rouge. « Je suis heureuse qu’elle te plaise et qu’elle t’aille aussi bien, » poursuivit-elle avec un sourire bienveillant.

Les deux jeunes femmes n’eurent pas l’occasion d’échanger davantage que les rumeurs se turent dans l’assistance. Aideen leva un regard respectueux sur le seigneur d’Edinburgh qui débuta son discours dans le silence le plus total, contrastant fortement avec l’ambiance festive qui avait précédé sa prise de parole. En dépit de l’intérêt qu’elle éprouvait à l’encontre des propos du protecteur de l’école, la jeune femme sentit son attention s’amoindrir au fil des minutes tandis que ses yeux balayaient la foule à la recherche d’un visage qu’elle savait ne pas trouver ce soir. Tout sourire disparut de ses traits lorsqu’elle s’attarda sur une silhouette dont, à l’inverse, elle se serait bien passée. Il était pourtant évident qu’il n’aurait manqué l’occasion pour rien au monde, en tant que membre fondateur d’Hogwarts.
« As-tu eu le temps de repérer des bons partis ? » glissa-t-elle à l’oreille de Sybela en se penchant légèrement en avant. Son semblant de bonne humeur était rapidement réapparu dès l’instant où elle s’était souvenue du but premier de ce bal : vanter les mérites de l’école. Il lui fallait momentanément mettre de côtés tous ses griefs et plaquer un large sourire sur ses lèvres. Pour faire bonne impression. Tout était toujours une question d’impression. Chacune des personnes présentes ce soir-là en avait conscience.

_________________

    Leave it unspoken.
    things will never changeand our hearts will always separateforget about youI'll forget about you the things we never sayare better often left aloneforget about youI'll forget about this time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 57


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Ven 10 Fév - 19:39


You light the sky, up above me.
A star so bright, you blind me.

C'était étrange pour elle de se réjouir d'évènements et festivités que Primrose n'avait jamais connu. Il était fort rare de festoyer de la sorte à la ferme. Son ancienne vie, il avait été tellement facile de tirer un trait dessus que la jeune femme s'en sentait presque honteuse. Le ciel respirait la liberté de pouvoir exprimer leur paix en cette soirée d'hiver. L'air frais vagabondait sur ses mollets nus alors que Primrose était assise sur un muret au dehors. Son visage affichait un léger sourire, elle était heureuse. Elle n'était plus la fille des fermes mais belle et bien l'héritière des Everleick, famille de Sang Pur reconnu par tous.
Primrose balança ses jambes en avant et retomba sur ses pieds. Elle soupira et se dirigea vers l'entrée de l'imposant château. Elle aimait passer du temps seule à réfléchir et penser, tranquillement, et sans personne pour venir la tracasser et l'ennuyer. Les grandes portes grincèrent alors que la jeune femme blonde entra dans le château, monta les grandes marches de pierre et s'engouffra dans les appartements.

Personne ne l'avait jamais contrôlé et se plier aux règles d'Hogwarts avaient d'abord été très difficile. Assister aux cours avait été la chose la plus excitante de toute sa vie, pouvoir enfin apprendre. Elle ne se sentait plus seule, entourée de tous ces sorciers, elle était enfin parmi les siens. Elle avait été un diamant brut, elle se façonnait, au fil des jours, elle se taillait pour pouvoir être la plus belle des pierres précieuses de royaume d'Edinburg. La lueur des flammes accrochées au mur éclairées la pièce d'une lumière orangé et reposante. son corps nu fut bientôt recouvert d'une robe noire aux multiples courbes brodées d'un fil argenté dans les tons de la robe. La robe était doublé d'une autre plus fine à la couleur rouge. Les manches retombées sur ses mains claires. Primrose quémanda une aide bienheureuse pour l'aider à serrer au maximum les lacets dans son dos ainsi que façonner son corset. Sa poitrine ainsi que sa taille fine mise ainsi en valeur elle se chargea par la suite de poser un maquillage délicat mais efficace sur son visage pâle.

Primrose entra discrètement dans la salle peu avant que le discours de Caleb Edrentheon ne débute et observa d'un regard circulaire la Grande Salle. Ce soir, un bon nombre de chose se jouerait, les mariages, l'avis du seigneur sur l'école. Il fallait faire bonne impression et Primrose tenait à faire honneur à sa maison, son école, son éducation, sa famille et ses racines. Elle jeta un regard vers les différents professeurs et fondateurs, s'attardant comme bon nombre de jeunes femmes sur le Prince serpent. Elle lui décocha un sourire discret et respectueux avant de porter toute son attention sur le discours.

Spoiler:
 

_________________

    Kamikaze airplanes in the sky
    are we going down or will we fly
    This could be a ship wreck on the shore
    Or we could sail away forever more
    This time, it's sink or swim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je me nomme SISSI !

avatar

Féminin
parchemins : 255
pseudonyme : sissi.


Pensine
✤ PATRONUS : une chauve-souris.
✤ EPOUVANTARD : les corps sans vie d'Aideen et Sybela.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Sam 11 Fév - 11:48


I am doing the best I can with everything I am.
Don't you know nobody's perfect ?


Bon nombre de personnes attendaient énormément de cette soirée. Si certains individus désiraient ardemment conserver la sympathie du seigneur d’Edinburgh – ainsi que les fonds qui allaient de paire avec celle-ci – d’autres, probablement plus jeunes, souhaitaient de tout cœur que cette soirée leur apporte richesse et bonheur. Quoi de mieux qu’une proposition de fiançailles pour ce faire ? Elwyn, quant à lui, se situait bien loin de toutes ces réjouissances futiles et matérielles. Son égoïsme sans borne le poussait à ne prêter aucun semblant d’intérêt – même minime – pour la raison première de tout ce remue-ménage. Bien entendu l’élévation toujours plus haute de l’école l’importait car jamais, dans toute sa vie, un endroit ne lui avait autant plu. Jamais auparavant ne s’était-il autant senti en « sécurité » qu’ici. Lorsqu’il foulait les marches de l’imposant château, l’intégralité de ses problèmes s’envolaient, parfois peut-être pour quelques minutes seulement mais ce soulagement, même temporaire, était toujours bon à prendre. Plusieurs raisons l’obligeaient à croire que sa présence à cette réception n’était pas l’idée la plus brillante de cette dernière décennie. Bien que la Grande Salle fût suffisamment spacieuse pour accueillir un nombre conséquents de convives, la crainte de croiser certains visages demeurait intacte et lui nouait quelque peu l’estomac. Pourtant, il se jugeait dans l’ensemble assez intelligent et réfléchi pour éviter un tel scénario mais connaissant les limites de sa propre patience, il n’était guère certain d’avoir envie de participer à cette pièce de théâtre qui paraitrait hautement risible si son origine même n’était pas si triste.

Feindre des comportements voire des plaisirs représentait toute son enfance. Tromper l’œil de l’ennemi ou de l’allié ne lui demandait pas d’efforts colossaux. Il lui fallait seulement revêtir son masque d’impassibilité, celui-là même qu’il n’avait cessé de laisser apparaître durant son plus jeune âge grâce aux quelques leçons prodiguées par son géniteur. Il pensait avoir perdu la main, depuis le temps qu’il n’avait plus affiché les traits d’une autre personne, il serait presque normal de constater plusieurs ratés au niveau de son jeu. Pour l’heure, il se sentait prêt. Le jeune sorcier était disposé à faire face à ces mondanités qu’il détestait par-dessus tout – simplement parce qu’il fallait faire bonne figure – mais qu’il connaissait sur le bout des doigts. Combien de fois les Broderick, famille généreusement noble, avaient organisé des banquets dans leur vaste demeure ? Suffisamment pour qu’Elwyn finisse par s’habituer aux sourires instinctifs et sur-joués. Ce fut donc armé de son visage le plus doux qu’il pénétra dans la pièce où avait lieu la fête. Même si ses pieds l’avaient de nombreuses fois ramené sur ses pas, il n’avait pu se dérober à sa promesse faite à Mélusine. La jeune femme avait tellement insisté pour partager sa compagnie qu’il lui avait été impossible de refuser bien longtemps. Et puis, sa présence n’avait cessé de déranger ses proches dernièrement. Par conséquent, une telle proposition ne pouvait être écartée, surtout si celle-ci s’avérait sincère. Contre sa volonté, il croisa le regard – pour le moins paniqué – de Miss Bennet qui, comme à son habitude, emplissait les lieux de toute sa splendeur, malgré un manque flagrant d’assurance. Ses yeux bleutés se détournèrent rapidement pour partir à la recherche de l’unique raison de sa présence entre ces murs. Une fois la jeune femme aperçue, il se dirigea à pas de velours dans sa direction alors que Caleb Edrentheon se lançait dans un discours qui captiva l’attention de toute l’assemblée.
« Mélusine. » Dit-il d’une voix douce pour s’annoncer une fois arrivé à sa hauteur, lâchant un sourire accompagné d’une discrète révérence. « Ta beauté emplit mes yeux de mille couleurs. » Ajouta-t-il dans un baisemain, murmurant par respect envers les propos du principal donateur d’Hogwarts. Qui avait dit qu’Elwyn Moorehead n’était que noirceur ?

_________________

There's no life in this hollow heart of mine ever since you went away.
Close your eyes and feel me hold you. Can you lead me through this ordinary world ? Let the sky cry, restless rain to wash away the miles between us, 'cause without you it's just an ordinary world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 254
pseudonyme : j0ker / alexe


Pensine
✤ PATRONUS : sombral
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Jeu 16 Fév - 1:42


Il n'y a pas de danse sans que
le diable y mette sa queue.

Crois-tu que cela les inquiète ? Elles sont bien trop occupées à te dévorer du regard depuis que tu es entré pour s'offusquer de l'endroit où se posent ceux de leurs prétendants... Je suis persuadée que certaines attendaient ce bal dans le seul espoir de pouvoir danser quelques instants avec toi ! Salazar rit, conscient de la véracité des dires de sa collègue. La différence d’âge séparant les enseignants des étudiants à Hogwarts n’étant, après tout, que minime, il avait effleuré l’esprit de plus d’une jeune femme aux espoirs un peu trop prononcés. Le legilimens concentra son regard sur sa cavalière, répliquant à sa remarque en baissant le ton afin de ne pas interrompre le discours de Caleb Edrenthon. Les deux enseignants semblaient pourtant concentrés sur l’élocution de ce dernier, le regardant alors qu’ils discutaient à voix basse. Qu’elles n’aient pas d’espoir, puisque je suis avec la plus belle du bal. Le compliment, bien que sincère, ne serait pourtant réel que tant qu’Helga brillerait par son absence... Mais je vois que tes mains sont vides. Permets-moi d’aller te chercher une coupe. Sa collègue l’arrêta pourtant, se dirigeant elle-même vers les tables ornementées sur lesquelles reposaient de nombreux pichets non-alcoolisés. Salazar soupira, regrettant de ne pas avoir pensé à apporter lui-même une petite flasque pour pimenter la soirée de quelques gorgées d’hydromel. Une quantité négligeable, bien entendu, puisqu’il s’avérait très résistant, et trop petite pour qu’il perdre le contrôle total qu’il exerçait sur le moindre de ses gestes. Salazar contempla le profil avantageux de sa cavalière qui s'éloignait avant de glisser une main dans ses cheveux mi-longs, négligemment rejetés vers l'arrière.

Le regard de Salazar se porta une fois de plus sur l’assemblée. Si Rowena et Godric se chargeraient de superviser les étudiants présentés en cette occasion, le fondateur de la maison vert et argent gardait un oeil sévère sur l’ensemble de la gent estudiantine de l’établissement. À la moindre incartade, le sorcier vêtu de vert et de noir interviendrait rapidement, espérant étouffer dans l’oeuf tout ce qui pourrait potentiellement déplaire à son seigneur. Il vit entrer Elwyn Moorehead, l’un de ses étudiants les plus énigmatiques ... et les plus prometteurs. Du coin de l’oeil, le sorcier vit également l’une des étudiantes de sa maison fendre la foule de sa démarche gracieuse. Il était difficile, en apercevant la longue crinière dorée, de se méprendre sur son identité, surtout lorsque le fondateur avait passé de longs jours à rechercher cette dernière avant de l’admettre au sein de Hogwarts. Son éternel demi-sourire aux lèvres, il s’approcha de Primrose, qui n’était qu’à quelques pas de l’homme à la haute stature. Si Salazar accordait une attention plus que privilégiée aux élèves de sa maison, prodiguant plus d’un cours supplémentaire à de petits groupes d’entre eux sur quelque sujet obscur et plus avancé qu’il jugeait impératif de traiter lui-même plutôt que de le laisser entre les mains d’un enseignant moins expérimenté, il devait admettre que la jeune fille était l’une de ses favorites. Héritière perdue des Everleick, le sorcier avait du entreprendre d’extensives recherches dans le but de la retrouver, se doutant que quelque part, Primrose était devenue une sorcière ne sachant rien de ses pouvoirs. Il avait vu juste: c’était au coeur d’une ferme qu’il avait fini par débusquer la belle jeune fille. Il s’inclina élégamment face à elle. Mademoiselle Everleick, vous faites honneur à votre école - et à votre maison. Le compliment était sincère: il tenait à ce que ses étudiants scintillent comme les joyaux qu’ils étaient, et Primrose ressortait réellement du lot.
Spoiler:
 

_________________

    You feel so lonely and ragged, you lay here broken and naked. My love is just waiting to clothe you in crimson roses. I will be the one that's gonna find you, I will be the one that's gonna guide you. My love is a burning, consuming fire. hear my whispers in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 211
pseudonyme : silverwing


Pensine
✤ PATRONUS : une colombe
✤ EPOUVANTARD : le vide de la solitude
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Lun 20 Fév - 2:24



Résignée à ce qu'Elwyn arrive après le discours de leur seigneur, ou même n'honore pas du tout le bal de sa présence, Mélusine tourna ses grands yeux avides de connaissance vers l'estrade qui avait été érigée pour la venue de Caleb Edrentheon. A peine quelques mots prononcés, et la jeune Abbot entendit son prénom murmuré au creux de son oreille. La blonde tourna la tête et, apercevant Elwyn, un grand sourire vînt étendre ses lèvres. Son regard dériva vers sa tenue, une veste aux teints bordeaux qui lui convenait parfaitement. Par curiosité Mélusine leva doucement son bras, voulant toucher le velours pour tâter sa douceur, mais avant qu'elle ne pu il lui saisit la main pour y déposer un baiser. Un peu déroutée - jamais Moorehead n'avait fait preuve d'une telle attention jusque là -, son sourire se fit plus hésitant, avant qu'elle ne détourne le regard dans une gêne presque enfantine. Le compliment qu'il y ajouta n'arrangea en rien la situation, même si elle se trouvait aussi tiraillée par le bonheur de voir Elwyn épanouit après ce qu'il avait dû subir récemment. "Je vous en remercie, Sieur Moorehead." glissa-t-elle avec un discret éclat de rire, riant avec douceur, utilisant son nom de famille pour singer les mascarades auxquelles ils auraient normalement dû se plier s'ils n'avaient pas été de simples amis.
"Le défilé va commencer après le discours !" souffla-t-elle d'une voix emplie d'excitation. Mélusine n'avait presque que faire du discours, qui était certainement le même que l'an passé et dans lequel le seigneur se réjouirait de participer à l'empire Hogwarts. Ce qu'elle attendait avec l'impatience d'une petite fille était bel et bien la suite de la soirée... Oh, et dans un an, ce serait à son tour de pavaner auprès de ses camarades de classe. Rien que l'idée lui procurait des papillons dans le bas du ventre.
"En attendant..." Un sourire malicieux se forma sur le coin de ses lèvres, ses yeux brillaient d'envie comme souvent, et cela ne laissant présager que rien de bon. "... je reviens dans quelques minutes. Va demander à Primrose la prochaine danse. Elle est de ta maison, et de plus elle se languit que quelqu'un vienne lui demander depuis le début du bal." Petit ton autoritaire qui ne laissait pas trop le choix à Elwyn. Mélusine n'avait jamais adressé la parole à cette certaine Primrose, mais un seul coup d'oeil lorsque la jeune fille était arrivée lui avait suffit pour que la poufsouffle se dise qu'elle serait parfaite pour que son ami retombe sur ses pieds. Elle semblait présenter tous les atouts recherchés chez une jeune fille agréable, et de plus, se trouvait affiliée aux serpentards. Un petit mensonge éhonté sur sa solitude, et lui demander une danse deviendrait un service qui ferait bien voir Elwyn des autres - et non plus une lente torture à laquelle il devait se plier.
Aussi vite qu'elle n'avait parlé, Mélusine glissa une main sur le bras de Moorehead pour lui signaler qu'elle allait partir - elle en profita pour toucher le velours qui, comme elle le présentait, était des plus exquis.
La blonde tourna les talons et, glissant des sourires à droite et à gauche pour s'excuser de l’embarras qu'elle causait en se déplaçant lors du discours, se faufila vers la table où étaient posées les boissons. Dans son excitation, elle frôla un peu brusquement Aideen, sans même remarquer que la gryffondor se trouvait là. Une fois devant la table, elle hésita devant les nombreux pichets... Aucun ne semblait déjà contenir de l'hydromel ou même de la bierraubeurre - faute aux nombreuses jeunes personnes se trouvant dans l'enceinte de l'école. Comme à son habitude Mélusine n'aimait pas trancher, et elle se saisit donc du pichet du milieu. La blonde glissa sa main dans un pan de sa robe et en extirpa sa baguette, qu'elle pointa sur le pichet avant de souffler : "Hydrolitor !"
Elle ne se risqua pas à goûter le résultat de son sortilège. Changer le jus de pomme en hydromel était une chose délicate - d'ailleurs Mélusine avait souvent raté son dosage. Elle se rappelait la dernière fois où elle avait usé de ce sort pour rire à un dîner familial... Oh, jamais son frère n'avait autant vomi, effarant tous les convives alors que Mélusine elle-même était hilare. La vengeance fraternelle avait été des plus rudes - se réveiller un matin avec un essaim d'abeilles dans sa chambre n'avait rien de plaisant.
La blonde replaça le pichet à sa place initiale et, cherchant quelque chose pour couvrir le goût de l'alcool, s'empara du petit pot de sucre qui trônait là comme accompagnement de la délicieuse brioche cuite par la cuisinière d'Hogwarts. Elle en versa quelques cuillerées, avant de jeter un oeil derrière elle. Ni vu, ni connu, du moins d'après elle, Mélusine tourna les talons et s'éloigna de la scène du crime avec son habituel air innocent sur le visage. Croisant son professeur de potions, Miss Bridgestone, alors qu'elle retournait vers la foule avec un morceau de brioche dans les mains, Mélusine lui décrocha un sourire aimable. Le bal allait enfin devenir un peu plus imprévu et excitant qu'il ne l'était.



_________________

well you can bump and grind if it's good for your mind, well you can twist and shout, let it all hang out... but you won't fool the children of the revolution.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 75
pseudonyme : butter


Pensine
✤ PATRONUS :
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mer 22 Fév - 17:09

Après tout, peut être que cette soirée ne serait pas si désagréable. Les paroles d’Aideen firent sincèrement sourire la jeune fille qui durant un instant mit de côté toute sa colère. Pourquoi ne pouvait-elle pas redevenir la douce Sybela et ne pas jouer à ses jeux de manipulations ? La demoiselle n’eu pas le temps de répondre à son ami que tout le monde avait les yeux rivés sur l’estrade, là où Caleb Edrentheon s’était lancé dans un discours qui ne semblait ennuyer que la jeune Brigham qui lutta pour garder les yeux ouverts et l’air intéressée mais bien vite, ce fut inévitable, son regard vit quelque chose de plus important. Quelque chose qui allait finalement la distraire et elle devait bien avouer qu’elle n’espérait pas autant en se rendant à ce bal. Elwyn Moorehead était là, et la fête pouvait commencer.
Ce fut également à ce moment là qu’Aideen lui demanda discrètement si elle avait repéré les bons partis. Ce fut avec un sourire qu’elle fit non de la tête. Elle n’avait rien repéré du tout mis à part Elwyn et c’était bien la seule chose qui l’obsédait à ce moment là. Il était là, avec une autre élève – Mélusine Abbot lui semblait-il. Elle ne lui avait jamais adressé la parole et ne connaissait que de nom cette fille mais malheureusement pour la poufsouffle, c’est elle que Sybela avait l’intention d’utiliser pour aggraver les choses entre Broderick et Moorehead.


La Serdaigle passa directement à l’action. Elle avait le regard fixé sur Elwyn et se cavalière, eu un léger sourire avant de prendre un air sérieux et de souffler un
«Oh. » A voix basse pour ne pas attirer les regards des autres élèves mais suffisamment fort pour qu’Aideen puisse l’entendre. Bien sûr, son amie se pencha vers elle et c’est alors que Sybela leva les yeux vers la belle brune, en ayant l’air bien ennuyée tout en se mordillant la lèvre comme si elle voulait garder secret ce qu’elle venait de voir. En voyant qu’Aideen se demandait ce qui se passait, c’est en jouant la jeune fille embarrassée que Sybela lâcha tout ce qu’elle avait vu. « Je…Je viens d’apercevoir Elwyn et… » Pause. La demoiselle savait déjà que prononcer ce nom allait piquer encore plus la curiosité de son amie qui allait sans doute se mettre à chercher le jeune homme du regard mais la serdaigle décida de ne pas lui laisser le temps de le trouver. «Il est avec Mélusine Abbot. Je ne la connais pas et, de plus, j’ignorais qu’elle et Elwyn étaient si…Intimes. » Sybela prit un air bien ennuyée. Elle avait l’air désolée d’avoir à rapporter les événements auxquels elle venait d’assister : qu’il lui murmurait des choses à l’oreille, qu’elle le touchait comme s’ils étaient très intimes, bref tous les éléments étaient là pour accuser cette pauvre Mélusine d’avoir une histoire avec le serpentard.


«Peut être n’aurai-je pas du te le dire » fit la demoiselle en voyant la réaction d’Aideen. «Seigneur, je suis une idiote qui devrait apprendre à se taire. » en baissa le regard et eu un rire nerveux. Il était important de montrer qu’elle avait été maladroite et non pas que tout ceci était voulu. Sybela devait à tout prix garder la belle brune dans sa poche.
La chance voulut que Mélusine bouscule accidentellement Aideen alors que cette dernière ne voulait qu’atteindre les boissons. Sybela aurait pu ajouter quelque chose, un commentaire pour faire en sorte que la situation n’empire mais décida que la soirée allait déjà être assez pimentée comme ça.

_________________

All this mess is just bad luck So please don't lose your confidence in me
I wish I wasn't so fragile cause I know that I'm not easy to handle
I don't wanna beg for your time I want you mine, all mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Masculin
parchemins : 2173


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mer 22 Fév - 18:29

Citation :
Je suis heureux d'être parmi vous. Si j'avais votre âge, commença t-il en détaillant les élèves, je serai heureux de pouvoir avoir accès à toute cette connaissance. Je parle évidemment pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'évoluer dans une caste aisée. Mais je suis d'avis que tout le monde aient accès à une éducation [...] Et je vois que mon argent est bien utilisé ici... [...] J'ai hâte de voir quelles jeunes filles à marier vous allez nous présenter ce soir ! lança Caleb aux fondateurs avec un petit rire. Le seigneur d'Edimbourgh parla de tout et rien, tellement heureux qu'il était d'être là.

Dame Aisleen leva de nouveau les yeux au ciel de manière discrète tandis que que Pavel, sa garde rapprochée, lui chuchotait quelque parole à l'oreille. Un valet lui apporta un verre de jus de citrouille et elle renifla le verre d'un air courroucé. Aisleen aurait voulu de l'hydromel, ou du wisky pur feu, pour oublier qu'elle était ici, elle pesta une nouvelle fois contre les élèves et cette école qui la repoussait au plus haut point. Godric et Salazar, présents aux côtés du seigneur et n'ayant pas manqué la scène, se lancèrent un regard entendu.

Il me semble que c'est l'heure de découvrir toutes ces jeunes filles de nous faire voir leurs nombreux talents... L'estime que j'ai pour l'école n'en serait que plus grande au des unions à célébrer !

Rowena et Helga s'éclipsèrent discrètement en compagnie des élèves de 3ème et 4ème année dans une salle attenante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bird on the wire ₪ if i told you a secret, you won't tell a soul.

avatar

Féminin
parchemins : 1119
pseudonyme : Maëva.


Pensine
✤ PATRONUS : Un corbeau.
✤ EPOUVANTARD : Un nourrisson baignant dans son sang.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   Mer 22 Fév - 18:56

L’oiseau qui vole n’a pas de maître.
Certains élèves arrivaient encore alors que le discours avait déjà commencé. Elle les fusilla du regard sans ménagement et n’hésita pas à utiliser un sortilège de bloque-langue sur un lionceau un peu trop bavard. « Un peu de tenue monsieur Salendraw. » lui chuchota-t-elle d’une manière sèche sans pour autant ôter le maléfice.La jeune sorcière se détourna de lui et son regard croisa celui de Godric, présent en hauteur aux côtés de son seigneur. Rowena hocha la tête d’un air entendu. Un regard qui voulait tout dire, intimant au lion de tenir ses élèves. Rowena détestait le désordre.

Elle ôta une peluche imaginaire de sa longue robe et complimenta longuement Rebecca Receswinthe qui se tenait dans un coin à l’écart. Rowena voulait à tout prix la mettre à l’aise, son éducation était une priorité.

« Tu as fait un excellent boulot… » dit-elle à l’attention d’Irogénia avant d’interpeller doucement Helga près du buffet. « Il est temps… » souffla Rowena à Helga avec un sourire. Helga approuva avec un grand sourire, soufflant qu’elle devait d’abord vérifier que les elfes de maison s’occupaient bien du buffet. Les deux jeunes sorcières regroupèrent les élèves de manière discrète avant de les escorter dans une salle attenante.

« Bon, votre attention s’il vous plait ! » lança Rowena d’une voix forte une fois que la porte en bois se fut refermée. Elle se tenait face aux filles, mains sur les hanches. « Il me semble qu’on vous a longtemps préparé à ce bal, je vous prie de ne pas faire de vagues. L’honneur de l’école, le vôtre également, sont entre vos mains. Godric Gryffindor vous appellera et vous présentera comme convenu, vous rentrez, vous défilez, vous exposez votre talent puis vous rejoignez Salazar Slyterin de l’autre côté. »

_________________


Somebody That I Used To Know.
But felt so lonely in your company But that was love and it's an ache I still remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ bal de noël   

Revenir en haut Aller en bas
 

TOPIC COMMUN ▬ bal de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» TOPIC COMMUN - THIS IS HALLOWEEN.
» Event #3 : Noël 2014 [Topic Commun]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LET SLEEPING DRAGONS LIE :: I WRITE SINS NOT TRAGEDIES :: hogwarts :: ground floor-