AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 16:21

Lucrecia Worthton

❝ Draco dormiens nunquam titillandus. Let sleeping dragons lie. ❞

âge ➝ 19 ans date et lieu de naissance ➝ le 20 décembre dans la ville d'Edimbourg occupation ➝En 3ème année à Hogwart. ascendance ➝ De sang-pur. caractère ➝ Courageuse • Timide • Loyale • Compréhensive • Généreuse • Intelligente • Curieuse • Autonome. patronus ➝ Un lapin blanc. épouvantard ➝ Étrangement mon épouvantard est une nuit de pleine lune, sans être un loup-garou la pleine lune m’effraie au plus haut point. baguette ➝ Bois de houx, plume de phœnix, 26cm de longueur.

Spoiler:
 


Mirror of Erised
Mes parents, Monsieur et Madame Worthton ont été assassiné alors que je n'avais que cinq ans. Personne n'a réussi à élucider ce meurtre. Dès lors je suis devenue « l'orpheline d'Edimbourg », la seule famille proche qui nous restait à moi et mon frère était la sœur de mon père, une couturière qui fut reniée par mon père le jour où elle épousa un homme moins fortuné qu'elle. Cet homme mourut quelques temps après leurs mariage. Ce fut donc seule qu'elle nous éleva du mieux qu'elle put. • Depuis ma naissance il existe un contrat, un acte passé entre mon père et l'un des membre de la cour du roi d'Edimbourg, rien ne pourra effacer les deux signatures qui sont apposées sur le bas de ce parchemin magique. Je suis fiancée. Jamais je n'ai eu l'occasion de rencontrer celui que je doit marier. Le compte à rebours est désormais de plus en plus proche de la fin. Il me reste un an jour pour jour avant de marier un homme que je ne connais pas. Ce fardeau n'est pas seulement le mien et j'en suis consciente, toutes les jeunes femmes de mon age sont contraintes à se marier, bien souvent de force. Pourtant j'en aime un autre, c'est un amour impossible qui me dévore.• Alors que j'avais six ans, j'adorais me promener dans la forêt qui bordait la chaumière de ma tante. Un jour, alors que je partais pour cueillir des fraises, une branche qui jonchait le sol me fit trébucher. Un beau champignon ce trouvait juste devant moi. Ni une ni deux un bout s'en trouva dans ma bouche. Le seul résultat que j'en ai tiré fut de me retrouver durant deux semaines sur mon lit avec comme seul compagnie les cataplasmes que ma tante me donnait comme seul soin. • Je ne souhaite pas me plaindre, pourtant, dès que la mort de mes parents fut prononcée comme officielle, je deviens ainsi que mon frère une pauvre petite chose. Évitée par la plupart des villageois je ne me suis jamais vraiment sentie à ma place dans ce monde. Habituée à la solitude, mon frère réussit à passer outre cette tendance de pitié qui animait tout le monde à Edimbourg, il fut rapidement quelqu'un de populaire dans le village. Peu de personnes réussissent à me voir différemment, ces personnes là me sont précieuses.

drink my polyjuice potion
Que pensez-vous d'Hogwarts ?Hogwart, bien que le nom est assez rédhibitoire il y a en cet école un enseignement qui peu s'avérer bien utile. Non pas pour mettre le monde entier sous tutelle des sorciers mais bien pour, peut être, éviter d'être dangereux, que ce soit pour les sorciers eux-même ou pour les moldus. Cette école reste pour moi une façon de me sentir moins seule dans un sens... La sorcellerie reste une notion vague. Que pensez-vous du fait qu'Hogwarts favorise l'obtention de baguettes pour tous ? La baguette magique pour tous? Pourquoi diable avoir besoin d'un objet pour faire de la magie? Je ne suis ni contre ni pour. Être liée à un objet, aussi utile soit-il reste pour moi une idée assez inconfortable. Dans la mesure du possible j'exercerais ma magie sans baguette. Cependant il ne fait pas non plus que la magie soit un autre prétexte pour nous différencier entre sorcier. Il existe déjà une frontière suffisamment grande entre le monde magique et le monde des moldus sans souhaiter creuser encore plus les différences dans celui des sorciers. Que pensez-vous des né-moldus ? Ils ont de la chance. Naître avec un don particulier reste quelque chose de dur à vivre dans notre monde. Les personnes différente sont stigmatisées, parfois même brulées au bucher. Il faut faire très attention à ne pas dévoiler vraiment qui l'on est, montrer que ce qu'ils veulent que l'on soit. Bien que la différence doit être cultivée, elle est bien trop souvent dangereuse et nous mène au bucher. Être né-moldus permet au moins de savoir comment se comporter parmi les moldus, de savoir en quelque sorte la bonne façon de vivre pour ne pas être pendu sur la place principale. Naître de parents sorciers n'aide pas vraiment à se comporter comme les moldus souhaiteraient que l'on le fasse. C'est probablement la raison pour laquelle j'ai toujours été différente selon eux. Je pense que le fait que je soit orpheline ne soit qu'un prétexte pour me trouver anormale...


Dernière édition par Lucrecia Worthton le Lun 5 Déc - 12:03, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 16:22

sometimes I think I am a lizard
Histoire : Dans cette partie, nous avons décidé de vous laisser le champs libre afin de présenter votre personnage. Par ce biais, tentez un maximum de définir son caractère, ses affinités, ses inimités, ses rêves et aspirations, ect, ... Vous pouvez le faire sous la forme d'un unique RP, de multiples anecdotes, de propos tenus par des tiers. Nous ne vous demandons pas de minimum de lignes mais cela doit être suffisant pour que l'on puisse connaître suffisamment la personnalité de votre personnage, ses caractéristiques et sa situation. Nous devons également pouvoir juger de votre niveau. Merci de votre compréhension.


❝ Une vie sans avenir est souvent une vie sans souvenir. ❞ Hervé Bazin

En ces temps là la suette faisait rage, les morts s'empilaient dans Edimbourg. Le monde entier était impuissant contre ce mal qui rongeait toute la population. Sorciers, moldus, tout le monde était touché par ce mal. Rien n'était efficace, médicaments, onguents, pommades ou autres remèdes rien ne venait à bout de « la colère de dieu » comme le disait certains moldus. Il y avait des cadavres partout, je ne comprenais rien de ce qui se passait autour de moi cette nuit là. Soudain tout commença à bouger autour de moi, comme si tout le monde était paniqué d'un seul coup, mes petits yeux quant à eux ne comprenaient pas ce qu'il se passait. C'était comme une mauvaise histoire où les personnes que l'on aime meurt sans explication. Tout se déroula très vite, tout était flou. Seuls les visages des membres de ma familles étaient distincts, des visages apeurés. J'étais au bord des larmes, mon corps tremblait sans que je ne puisse comprendre les réactions de ceux qui m'entouraient. Les flammes entouraient à présent la ville d'Edimbourg, la ville haut était en feu, les notables comme ma familles n'étaient pas épargnés, le seule solution que nous avions était d'être logé à la cour. Une main prit la mienne et, dans un tourbillon inexplicable nous étions tous dehors dans la forêt, moi, mon frère et mes parents. La pleine lune illuminait le ciel. Un cri fut soudain poussé, tout devint noir autour de moi. Tout n'était que tristesse et trouble, mes parents étaient étalés à terre, la vie avait quitté leurs corps inertes.
Soudain un cri sorti de mes lèvres, mon corps entier tremblait, la sueur perlait mon corps sur ma peau brulante. Encore une fois, j'avais vécut la mort de mes parents qui s'était déroulée plusieurs années auparavant. Ce cauchemar, je le faisais régulièrement. Alors que le lit peu confortable sur lequel j'étais allongé me semblait encore plus dur et sans confort, la cheminée dans laquelle le bois crépitait me calmait légèrement, me faisant comprendre que ce n'était qu'un cauchemar, pourtant bien réel... Alors que la réalité avait du mal à apparaître dans mon esprit, une silhouette apparu en courant, cette ombre était rassurante, celle de mon frère. Bien que la réalité restait accrochée aux méandres de l'irréel, un corps chaud et rassurant me prit contre lui. Mes yeux étaient humides.
« Calme toi Lucrecia... »
Alors que ma respiration était haletante sa voix me calmait, me réconfortait. « Je... aide moi à ne plus m'en souvenir de cette façon... ». En effet, la seule image que je gardais de mes parents était celle de leur mort. Cette vision m'épouvantait et me dégoutait. Je ne cessais de voir leurs visages réconfortants sans vies et apeurés. Aucune réponse ne vint à ces lèvres, que pouvait-il dire d'autre? Il avait vécut cette nuit affreuse à mes côtés. « On ira chasser demain si tu veux? »
Étrangement la chasse était quelque chose que j'affectionnais et qui me calmais. Je ne suis pas quelqu'un de pervers ou de méchant, cependant cette activité avait le don de me faire penser à autre chose, comme si je devenais en un instant une guerrière. L'arc devenait avec le poignard mes meilleurs amis. Hors de question d'utiliser la magie. Sans dire un seul mot j'acquiesçai, approuvant ainsi cette excellente idée.
Sans dire un mot j'étais allongée, toujours à mes côtés nous nous endormions ensemble. Le peur de me laisser seule avec mes cauchemars le terrifiais.


❝ Reality is sometimes stranger than fiction. ❞ ...

Le déjeuné venait de se finir. Frugal en ces temps de pauvreté, il se composait d'un ragout entièrement préparé dans une marmite au fond de la cheminée crépitante. Dehors la neige ne cessait de saupoudrer les terres gelées. Nous étions un samedi, ma tante et moi même avions deux heures avant de nous rendre au château d'Edimbourg pour remettre à la reine et à ces suivantes les tissus que nous avions brodé. Pour moi, le samedi avait une toute autre signification. En ce jour de neige j'avais un rendez-vous qui m'étais formellement interdis, j'allais bientôt rejoindre le fils du forgeron d'Edimbourg, mon amour de jeunesse. Nul autre homme n'a jamais réussi à gagner mon cœur de la façon dont il a réussi. Pourtant, nous savions que notre amour était impossible, que l'attachement que nous avions l'un envers l'autre nous ne pouvions finir ensemble.
Ma cape blanche me réchauffait, pourtant, le froid hivernal de ce décembre donnait à mes joues une couleur rosâtre. Mes pas laissaient derrières eux une trace qui s'effaçait aussitôt par une nouvelle couche de neige glacée.
Il était là, sous un arbre plein de neige. Lorsque je le vit là, à m'attendre, je ne pu réprimer un sourire. Cet homme ne m'avait jamais traité en pitié, jamais il ne m'avait vu comme la petite orpheline bizarre. X était un sorcier, cette ressemblance entre nous fut l'un des facteur de notre attirance. Nous ne pouvions imaginer une vie sans l'autre et pourtant, dans un an je serais mariée.
« Tu es venue... », son sourire me faisait oublier tous les risques que nous prenions à nous retrouver de la sorte. « Tu croyais vraiment que j'allais te laisser seul dans ce froid pour que tu te transforme en glaçon sans que je ne puisse assister à ta transformation? » Un rire sorti alors que ces lèvres, ce souffle de vie transformait l'air environnant. Ni une ni deux je me trouvais derrière l'arbre, dans un désir qu'il me cherche et me trouve, une sorte de jeu romantique. D'un oeil suspect je regardais derrière moi pour voir si X s'y trouvais encore. Il n'y avait plus personne à la place où il se trouvait quelques instant plus tôt. Inquiète je sortais entièrement de ma cachette et sans comprendre ce qui m'arrivait un corps arriva derrière moi et, tout en me prenant des les bras, me fit tourner sur moi même. Un petit cri de surprise s'échappa alors de ma bouche qui fut stoppé par une main à la fois douce et rugueuse. « Shhhttt, tu n'aimerais pas que ton fiancé nous surprenne pas vrai? ». Bien que cette phrase fut dite dans un chuchotement, une forte jalousie s'en échappait.   « Arrête.. Je ne sais même pas à quoi il ressemble... », « C'est tellement ridicule... », je ne savais que répondre à ses paroles, il avait raison, cette situation était ridicule...
La neige tombait toujours, je voulais voir ses yeux, la façon dont il me regardait. Ils étaient puissants et intransigeants, une force inexplicable émanait de lui. Nos lèvres se rapprochèrent, scellant notre amour par un baiser.
Comme une condamnation pour notre amour, les cloches se mirent à sonner. Quelque chose était anormal. D'un seul regard nous étions d'accord pour aller voir ce qui se passait en ville. Partie devant j'arrivais la première sur les lieu. Le spectacle que j'y voyait me terrorisait. Une femme se trouvait debout sur des kilos de bois brulant. Une forte fumée s'échappait, ses cris stridents de douleur me glaçait le sang. Alors que j'entendais « A mort sorcière!! », mon sang se glaçait dans mes veines.


Dernière édition par Lucrecia Worthton le Lun 5 Déc - 12:02, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
bird on the wire ₪ if i told you a secret, you won't tell a soul.

avatar

Féminin
parchemins : 1119
pseudonyme : Maëva.


Pensine
✤ PATRONUS : Un corbeau.
✤ EPOUVANTARD : Un nourrisson baignant dans son sang.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 16:42

Bienvenue ici =D
Quel joli prénom Wink Bon courage pour ta fiche, n'oublis pas de remplir la partie spoiler pour qu'on te réserve ton avatar, marchi

_________________


Somebody That I Used To Know.
But felt so lonely in your company But that was love and it's an ache I still remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 16:43

Merci beaucoup
Je reviens dans les forums après un an d'absence, il va falloir me pardonner certaines choses que j'ai oublié (au niveau de la mise en forme surtout). monkey
Revenir en haut Aller en bas
bird on the wire ₪ if i told you a secret, you won't tell a soul.

avatar

Féminin
parchemins : 1119
pseudonyme : Maëva.


Pensine
✤ PATRONUS : Un corbeau.
✤ EPOUVANTARD : Un nourrisson baignant dans son sang.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 16:47

Oh et ben c'est un honneur que tu ai choisi LSD(L) pour ton retour. I love you T'inquiètes pas Wink

_________________


Somebody That I Used To Know.
But felt so lonely in your company But that was love and it's an ache I still remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Féminin
parchemins : 354
pseudonyme : corpseheart.


Pensine
✤ PATRONUS : bobcat.
✤ EPOUVANTARD : deep darkness.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 16:57

Amanda drunken
Bienvenue cheers

_________________

    Leave it unspoken.
    things will never changeand our hearts will always separateforget about youI'll forget about you the things we never sayare better often left aloneforget about youI'll forget about this time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 18:09

Katie!
Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
wild child ❝ but my knees were far too weak.

avatar

Féminin
parchemins : 450
pseudonyme : Margaux


Pensine
✤ PATRONUS : un dragon
✤ EPOUVANTARD : un chien
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Dim 4 Déc - 22:18

Bienvenue ici et bon retour dans le monde du rpg Wink
J'adore l'actrice, bonne chance pour ta fiche Wink

_________________
natural child, terrible child, not your morther's or your father's child, you're our child, screamin' wild. wild child full of grace, savior of the human race... - the doors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sous mon masque de fer, des larmes qui lacèrent ↘ blackswan

avatar

Féminin
parchemins : 679
pseudonyme : purple rain ' lisa


Pensine
✤ PATRONUS : phoenix
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Lun 5 Déc - 0:20

Hooo chouette choix de maison et d'avatar. LSD t'a redonné envie de rp alors ? Ca c'est géniale ! Bienvenue parmi nous I love you

_________________
“ Cause I heard it screaming out your name. I set fire to the rain And I threw us into the flames When we fell, something died 'Cause I knew that that was the last time, the last time. ♪ - adele // set fire to the rain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doucereveuse.tumblr.com/
Je me nomme SISSI !

avatar

Féminin
parchemins : 255
pseudonyme : sissi.


Pensine
✤ PATRONUS : une chauve-souris.
✤ EPOUVANTARD : les corps sans vie d'Aideen et Sybela.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Lun 5 Déc - 1:26

Très très bon choix d'avatar pig drunken
Bienvenue ici

_________________

There's no life in this hollow heart of mine ever since you went away.
Close your eyes and feel me hold you. Can you lead me through this ordinary world ? Let the sky cry, restless rain to wash away the miles between us, 'cause without you it's just an ordinary world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Lun 5 Déc - 12:04

En même temps le tien est vraiment pas mal non plus I love you
Colin quoi!

Sinon je pense avoir fini, n'hésitez pas à me dire si quelque chose ne va pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
bird on the wire ₪ if i told you a secret, you won't tell a soul.

avatar

Féminin
parchemins : 1119
pseudonyme : Maëva.


Pensine
✤ PATRONUS : Un corbeau.
✤ EPOUVANTARD : Un nourrisson baignant dans son sang.
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Lun 5 Déc - 14:56

On voit ça entre admins et on te dit rapidement I love you

_________________


Somebody That I Used To Know.
But felt so lonely in your company But that was love and it's an ache I still remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sous mon masque de fer, des larmes qui lacèrent ↘ blackswan

avatar

Féminin
parchemins : 679
pseudonyme : purple rain ' lisa


Pensine
✤ PATRONUS : phoenix
✤ EPOUVANTARD :
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Lun 5 Déc - 20:11

Alors, il y a pas mal de petites fautes, celles que l'on corrige facilement en se relisant ou avec des correcteurs (voir avec Word). Sinon c'est un plaisir de te valider I love you

_________________
“ Cause I heard it screaming out your name. I set fire to the rain And I threw us into the flames When we fell, something died 'Cause I knew that that was the last time, the last time. ♪ - adele // set fire to the rain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doucereveuse.tumblr.com/

avatar

Féminin
parchemins : 2123
pseudonyme : Jaune.


Pensine
✤ PATRONUS : le blaireau
✤ EPOUVANTARD : une potence
✤ RELATIONS :

MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   Lun 5 Déc - 23:48

Bienvenue parmi nous.
Excellent choix de prénom et je t'ouvre grand les bras pour t'accueillir dans la meilleure des maisons.

_________________

you are something in my eye and I am the shiver down your spine. you are on the lick of my lips and I am on the tip of your tongue. we are tangled, we are stolen, we are buried up to our necks in sand. we are luck, we are fate, we are the feeling you get in the golden state. we are love, we are hate, we are the feeling I get when you walk away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucrecia ◘ Devouring what was left of my pride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 03. This is the way you left me
» You left, I died ? John -retrouvailles- [Terminé]
» RMT pashmilla don't left me down (console)
» ISLEY + you're the one song left in my symphony, like you were made for me
» Guide pour étoffer votre rôle-play
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LET SLEEPING DRAGONS LIE :: I PICK UP ON OUR VERY FIRST DATE :: become a real wizard :: anciennes présentations-